Le forum des profs d'éducation musicale

Forum dédié aux professeurs d'éducation musicale et aux candidats aux concours
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Trace écrite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bidouille35



Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 39
Localisation : 35
Emploi : Prof de bidouille et aussi d'éducation musicale et chant choral
Loisirs : mes deux bisounours et de la musique entre deux !
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Trace écrite   Jeu 2 Sep 2010 - 18:15

Bonne rentrée, viennent le temps des photocopies ! Je m'essaie à de nouveaux cours et donc à de nouvelles fiches d'écoutes (une tradition de mon académie m'a-t-on dit). Comment organisez-vous cette fameuse trace écrite ? Questions ouvertes ? fermées ? Texte à trous ? J'aimerai beaucoup voir le travail d'autres collègues et échanger mon travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belle-isa



Féminin
Nombre de messages : 137
Age : 41
Localisation : Félines. Ardèche
Emploi : Titulaire en musique
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Trace écrite   Jeu 2 Sep 2010 - 18:23

Pour ma part, en majeur partie ce sont des textes à trous ....
De temps à autre, je donne aussi sous forme de questionnaire ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeugma



Masculin
Nombre de messages : 107
Age : 28
Localisation : Nantes
Emploi : Stagiaire à plein temps
Loisirs : Les vieilles autos, le grand air, l'informatique
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Trace écrite   Jeu 2 Sep 2010 - 20:48

Notre IPR nous a dit texto à la réunion de rentrée :
"j'espère que plus personne ne fait de texte à compléter, genre texte à trou ..."

là on s'est dit oula ... va falloir changer notre vision des choses. Mais en même temps de la façon dont il parlait il on avait l'impression qu'il ne fallait surtout pas les faire écrire ! Mais comment il vont faire ne serai-ce que pour réviser, et surtout que vont dire les parents ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StrangeFruit



Féminin
Nombre de messages : 146
Age : 37
Localisation : Normandie
Emploi : TZR...
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Trace écrite   Jeu 2 Sep 2010 - 21:18

Alors pour avoir été pensionnaire à l'iufm de Rennes, je confirme, effectivement les fiches d'écoute y sont (étaient?) très en vogue.
Je continue d'utiliser le principe, mais je les organise à ma sauce: un peu de "texte à trous" (seulement les mots importants à écrire), un peu de tableaux, plans de morceaux, images (un rappel de l'histoire des arts, par exemple), bouts de partition, lexique, etc...
Le tout étant d'organiser tout ça sans que ça devienne trop bordélique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidouille35



Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 39
Localisation : 35
Emploi : Prof de bidouille et aussi d'éducation musicale et chant choral
Loisirs : mes deux bisounours et de la musique entre deux !
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: Trace écrite   Ven 3 Sep 2010 - 13:33

J'ai eu fait des questions avec des réponses à rédiger (dans mon "jeune" temps), j'ai fait des tableaux, extrait de partos mais depuis l'année dernière, j'essaie de réduire la place de l'écrit pour faire plus de pratique vocale... J'avais privilégié les textes à trous (oups) ! Plus je prends de la bouteille et plus mes fiches s' allongent, HDA, compétences, domaines, ... En essayant de rendre le propos clair, organisé, attratif. Est-ce qu'on peut s'envoyer des exemples ? en mp ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cricrou



Féminin
Nombre de messages : 149
Age : 30
Localisation : Côte d'or
Emploi : Professeur d'éducation musicale
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Trace écrite   Lun 6 Sep 2010 - 8:43

L'année dernière à l'iufm de Lyon on a pas mal débattu sur le sujet. J'avais suivi mon tuteur dans son mode de fonctionnement, c'est à dire des fiche avec des endroits vides pour que les élèves écrivent eux même la phrase (complète!!) de synthèse.

Résultat: quelques formateurs me l'ont reproché disant qu'il fallait que l'élève écrive et surtout cherche lui-même la phrase. Et aux dires de mes collègues qui avaient suivi les formateurs, les élèves comprenaient mieux les liens entre ce qu'ils écrivaient et les activités...

Conclusion, je me lance cette année sans fiche. Je prépare des questions à leur poser, les mots important qu'ils devront retenir et ils noteront une ou deux phrases récapitulatives dans leur cahier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aztequinette



Nombre de messages : 277
Age : 37
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Trace écrite   Lun 6 Sep 2010 - 9:16

Perso, je commence l'année avec des textes à trous pour leur donner confiance et puis petit à petit je leur fais chercher eux-mêmes les phrases à écrire. Je profite du socle commun pour appuyer ma demande et ils comprennent très bien.

En revanche, quelque soit le mode de fonctionnement, je donne toujours des fiches d'auditions parce que j'ai tout essayé et sans fiche, même avec un cahier bien présenté, quand on doit expliquer ce qu'il faut apprendre pour le contrôle, c'est galère, quand on leur dit qu'il faut revoir tout ce qu'on a écrit dans le cahier sur tel chapitre, ils ont TOUJOURS du mal à y croire !!!

Tandis qu'avec les fiches, c'est plus clair, tout ce qu'il revoir est concentré sur une feuille, je leur dis "Vous apprenez telle fiche pour tel contrôle" et hop, ils ne se posent aucune question !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho



Féminin
Nombre de messages : 535
Age : 31
Localisation : Essonne
Emploi : T8
Loisirs : musique, travaux manuels, sports
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Trace écrite   Lun 6 Sep 2010 - 16:11

J'étais adepte du peu de fiche (à titre exceptionnel), et on écrit qqs phrases à chaque cours, et je me suis fait taper sur les doigts en audition, parce que je "faisais écrire les élèves, ce qui est totalement inadmissible"...pourtant je vous assure qu'ils n'écrivaient pas des pages...
Alors cette année j'essaie les fiches avec des textes à trous qui remplacent en fait ce qu'on écrivait dans le cahier, les mots qu'on soulignait je les ai enlevés...et puis je glisse des questions, des images etc...On verra ce que ça donne...mais ce n'est possible qu'en collège avec photocop' illimitées (ce qui n'était pas mon cas l'an dernier, mais quand je l'ai dit à l'inspectrice elle m'a dit "c'est un faux problème"...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cricrou



Féminin
Nombre de messages : 149
Age : 30
Localisation : Côte d'or
Emploi : Professeur d'éducation musicale
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Trace écrite   Lun 6 Sep 2010 - 16:17

Alors là je trouve qu'on marche sur la tête. Quand je lis vos messages je me dis que chaque inspecteur fait un peu ce qu'il veut dans son académie parce qu'à Lyon, au dire des formateurs, il ne fallait surtout plus faire de fiches!!

Ça se comprend quand on pense qu'on demande aux élèves de savoir construire des phrases correctes notamment dans les évaluations.

Mais alors comment savoir ce qui est le mieux et ce qui est demandé dans telle ou telle académie??!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aztequinette



Nombre de messages : 277
Age : 37
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Trace écrite   Lun 6 Sep 2010 - 16:56

Cricrou, dans ton cas, je ne vois pas le rapport entre les fiches et le fait de faire faire des phrases aux élèves ??

Les fiches ne comportent pas forcément des textes à trous, elle peuvent se présenter sous forme de questionnaire et cela n'empêche pas les élèves de faire les phrases ...

Pourrais-tu être plus précis dans les demandes dans ton académie, parce que vraiment, j'ai du mal à voir le rapport Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aztequinette



Nombre de messages : 277
Age : 37
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Trace écrite   Lun 6 Sep 2010 - 16:57

Sinon, oui, les IPR en font à leur tête, c'est un vrai problème... En dehors des méthodes de travail, les nouveaux programmes ne sont pas interprétés de la même façon suivant l'académie dans laquelle on travaille et j'en ai fait les frais lors de mon inspection dans ma nouvelle académie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brin2dille



Nombre de messages : 50
Age : 59
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: fiche d'ecoute !!!!   Mar 7 Sep 2010 - 5:43

je viens de lire cet échange entre collègue qui est fort intéressant et c'est vrai que selon la personnalité de l'inspecteur on peut trouver tout et son inverse : les nouveaux ont de quoi à se perdre ............ Pour ma part et à titre personnel étant tuteur depuis une 10ene d'années , et engagé dans la réalisations des nouveaux programmes , j'ai toujours banni les textes à trou qui vont l'inverse d'une pédagogie inventive ou l'élève rédige ( je pensais que ça n'existait plus tellement on nous a démontré le mauvais coté de la chose ) d'autre part , et ca fait maintenant que la tendance est que la trace écrite doit ^tre la plus simple possible ( titre , compositeur , époque , ....) ou rien du tout ..............pas de trace écrite !!!! Ce n'est que mon point de vu et ce que je dis à mes stagiaires .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aztequinette



Nombre de messages : 277
Age : 37
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Trace écrite   Mar 7 Sep 2010 - 10:54

Brindille, mais si les élèves n'ont pas de traces écrites du tout, on fait comment pour les contrôles ? Pour contrôler qu'il acquièrent des connaissances ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brin2dille



Nombre de messages : 50
Age : 59
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Re: Trace écrite   Mar 7 Sep 2010 - 11:33

....je pense qu'on se dirige , et ca fait longtemps que j'entends cela de la part des IPR , plus de table ,plus de fûte ,( ca c'est sur ...)......cahier , possible ou pas , ... et beaucoup beaucoup d'oral , évaluer à l'oral le projet musical , le chant individuel ,ou par groupe ...;la PRODUCTION des élèves ........l'..écrit ! pas obligatoirement ou alors pour cela comparaison d'une œuvre étudiée en classe avec une autre , similaire ou différente , c'est un exemple , mais il faut privilégier l'oral : Je répète....... que c'est MON sentiment.....je suis juste un prof comme vous avec un peu d'experiences et quelques responsabilités .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cricrou



Féminin
Nombre de messages : 149
Age : 30
Localisation : Côte d'or
Emploi : Professeur d'éducation musicale
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Trace écrite   Mar 7 Sep 2010 - 13:19

Si ton sentiment se confirme, je trouve que cela sera dommage pour notre matière. Certe, l'oral est un élément important dans la vie de tous les jours. Mais elle n'en est pas l'essentiel... Notre rôle n'est-il pas aussi de leur apprendre à savoir construire des phrases, à avoir une réflexion sur des points précis et être capable de passer celles-ci à l'écrit??

De plus, si notre matière devient essentiellement orale (ce qui peut s'expliquer et n'à pas que des désavantage) qu'elle sera notre place dans le socle commun de compétences et de connaissances??

Pour répondre à aztequinette: je suis tout à fait d'accord avec toi en ce qui concerne les fiches. Les miennes ne comportaient d'ailleurs aucun texte à trou. Mais à priori, au dire des formateurs de l'iufm de Lyon, les élèves devraient tout écrire (grand titre, sous-titre, phrase récapitulative, etc...) pour permettre une meilleure compréhension de leur part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brin2dille



Nombre de messages : 50
Age : 59
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Re: Trace écrite   Mar 7 Sep 2010 - 15:23

la réduction de l'écrit est également une réalité de la spécificité de notre matière : quand on a 522 élèves ( 18x28 )par exemple cela fait autant de copies à chaque contrôle et ça devient compliqué de vérifier qu'ils ont bien appris à construire des phrases , avoir une réflexion sur un point précis ...etc ...etc ...c'est une réalité .........on arette pas de nous dire ; soyons TRES modeste dans notre demande aux élèves en 50minutes de cours : voila tout ...mais la musique c'est avant tout de l'oral me semble t il .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aztequinette



Nombre de messages : 277
Age : 37
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Trace écrite   Mar 7 Sep 2010 - 15:53

brindille, je comprends bien ton point du vue, maintenant tout dépend l'endroit dans lequel on travaille.

On peut très bien faire des contrôles écrits en posant des questions et en leur demandant de former des phrases tout en restant très modeste.
Demander aux élèves d'écrire dans les contrôles ne consiste pas forcément à leur faire écrire un paragraphe argumenté Wink

Je suis dans une Zep, le niveau des élèves est extrêmement faible et bien à une question comme :

Quel est le tempo de l'oeuvre ?

C'est super difficile de leur faire répondre : Le tempo de l'oeuvre est bla bla bla

Dans l'établissement dans lequel je suis, leur faire écrire une telle phrase relève de l'exploit et franchement, je me bats pour avoir ce résultat avec eux, allant même jusqu'à inclure la construction des phrases dans le barême !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidouille35



Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 39
Localisation : 35
Emploi : Prof de bidouille et aussi d'éducation musicale et chant choral
Loisirs : mes deux bisounours et de la musique entre deux !
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: Trace écrite   Mar 7 Sep 2010 - 20:19

Pas simple c't'affaire ... La prépondérance de l'oral sur l'écrit est claire dans les nouveaux prg mais de là à ne rien écrire, je n'en suis pas là. Il faut quand même fixer qq éléments, savoir situer une oeuvre dans le temps, l'espace...On parle aussi de construire une culture, sans aucun support pour s'y référer, cela me semble difficile et ce, même si l'on dématérialise beaucoup aujourd'hui. On peut argumenter que ce n'est pas à la quantité de papier "consommé" qu'on assimile les connaissances mais quand même la mémoire visuelle, ça existe !
Pour entrer dans le socle commun, pas d'inquiétude, nous avons plusieurs portes d'entrées même si elles sont moins fléchées que les maths ou le français
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cricrou



Féminin
Nombre de messages : 149
Age : 30
Localisation : Côte d'or
Emploi : Professeur d'éducation musicale
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Trace écrite   Mer 8 Sep 2010 - 13:31

Quelles sont les portes d'entrées que tu verrais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cromorne



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 40
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: Trace écrite   Mer 8 Sep 2010 - 14:15

.


Dernière édition par cromorne le Lun 28 Mar 2011 - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gesualdo
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 2250
Age : 35
Localisation : Essonne
Emploi : Certifié éducation musicale
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Trace écrite   Mer 8 Sep 2010 - 14:47

Ce qui me fait le + peur, avec la "perte" ou "volonté de perte" de la trace écrite; c'est qu'on perde notre statut de professeur, et qu'on devienne animateur ou autre chose que certains aimeraient bien nous voir devenir. Avec les expériences actuellement menées d'EPS l'après-midi, viendra peut-être un jour où cela sera légué aux animateurs municipaux que nous serions contraints de devenir si la matière sort du tronc commun.
Je ne veux pas être alarmiste, je pense qu'on est encore loin de tout ça, mais si on arrête d'être "enseignant" et qu'on passe tout par la pratique et l'oral, alors les occasions de transformer les choses seront les bonnes (cf le discours d'Allègre où, comme par hasard, il dit que les professeurs de musique devraient faire 35h de cours, car ils ne font que de la flûte et du chant...).
Je pense qu'il convient d'être très vigilant là-dessus quand à nos pratiques, mais aussi nos attitudes en conseils de classe, réunions parents-profs, rôle dans le collège, etc.

_________________
TZR, just do it !

La dictature, c'est : ferme ta gueule, la démocratie c'est : cause toujours... (Coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://educationmusicale.jimdo.com/
cromorne



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 40
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: Trace écrite   Mer 8 Sep 2010 - 16:01

.


Dernière édition par cromorne le Lun 28 Mar 2011 - 16:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidouille35



Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 39
Localisation : 35
Emploi : Prof de bidouille et aussi d'éducation musicale et chant choral
Loisirs : mes deux bisounours et de la musique entre deux !
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: Trace écrite   Mer 8 Sep 2010 - 16:55

Pour l'ordi et le vidéoproj, j'avoue avoir longtemps été hostile au fait de ne pas m'accompagner moi-même, je trouvais ça gadget (bon d'accord, je suis pianiste, ça aide). Mis à part, pour la confection de fiches de cours, je ne voyais pas vraimment comment exploiter l'ordi en classe (ne hurlez pas !).
Je ne m'en passerai plus désormais : diaporama, vidéos, audios retouchés, espace numérique de travail, écriture de partition, montage vidéos-sons...que sais-je encore. Il est certain que s'il n'y a pas d'exploitation pédagogique, l'outil est vain mais nous sommes bien professeurs donc nous savons de l'on parle et comment l'amener aux élèves.
Les fiches sont-elles impersonnelles ? Mon avis diffère évidemment, je n'ai pas gardé l'option cahier bien longtemps, rien n'empêche mes/les élèves de faire une super page de garde et d'ajouter toutes les recherches nécessaires au cours sur une feuille avec carreaux insérée dans le porte-vue demandé. Je pense plutôt au poids du cartable en ne prenant que les feuilles dont on a besoin.
Pour le socle commun dont cricrou parlait, je te redis ça (j'ai pas le doc sous la main).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BettyBoop
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : 91
Emploi : Public poste fixe depuis 2010
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Trace écrite   Mer 8 Sep 2010 - 20:58

cromorne a écrit:
Je souscris entièrement à ces propos. Faisons en sorte de conserver notre statut mais aussi notre posture de professeur si l'on ne veut pas finir par être considérés comme des animateurs de MJC ou de club-med (métiers contre lesquels je n'ai rien de particulier mais qui ne sont pas le notre) et peu à peu remplacés par des personnels moins formés mais du coup moins coûteux.
Beaucoup d'IPR veulent que le cours de musique ne ressemble surtout pas à un "vrai" cours. Attention à ne pas faire n'importe quoi pour aller dans ce sens. D'ailleurs, les élèves ne s'y trompent pas. Ils ont besoin de repères et de structure et un cours d'éducation musicale structuré et exigeant nous "pose" davantage qu'un cours "fourre-tout" où l'on multiplie les activités par souci d'occuper les élèves en permanence sans souci réel d'apprentissage et de contenus. Il ne s'agit pas de faire un cours magistral d'éducation musicale mais de montrer que nous sommes des professeurs et que nous avons reçu une formation poussée et sérieuse de même niveau pour notre matière que celle qu'ont reçue les professeurs de maths, français, physique etc. et que nous n'avons pas à faire de la démagogie, du ludique et du superficiel ou de l'attractif à tout prix. (...)

Je plussoie totalement. Il est d'ailleurs possible qu'aux yeux de certains, nos cours ne soient pas totalement dans les programmes. J'espère -je pense- avoir trouvé un juste milieu entre le cours magistral et l'animation de quartier, et pourtant quand je vois certaines de mes activités, je sais parfaitement ce qu'"on" (un hypotétique ipr) pourrait me reprocher: mais j'assume totalement.

Pour revenir dans notre débat trace écrite, c'est assez variable : en général je fais noter les basiques (formation, tempo, caractéristiques,...) et s'il m'arrive de faire écrire des définitions, d'autres fois on se contente de les lire et de les mettre en fluo. Je travaille sans table et pas encore avec des tablettes, donc je peux pas trop en demander aux pov' chéris... mais tout pourrait changer ! Cela dit mes 1ères années je faisais bcp trop écrire, et surtout je me suis rendue compte que bcp d'élèves ne comprenaient pas ce qu'ils écrivaient; donc à la limite maintenant je préfère que ce soit déjà écrit, et prendre le temps de réexpliquer, reformuler, répondre aux questions etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belette



Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 36
Localisation : Cher
Emploi : MA;vacataire et AED
Loisirs : Nature, loisirs créatifs, lecture et jardinage
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Sam 26 Fév 2011 - 18:53

@ Aztéquinette
"Je suis dans une Zep, le niveau des élèves est extrêmement faible et bien à une question comme :

Quel est le tempo de l'oeuvre ?

C'est super difficile de leur faire répondre : Le tempo de l'oeuvre est bla bla bla

Dans l'établissement dans lequel je suis, leur faire écrire une telle phrase relève de l'exploit et franchement, je me bats pour avoir ce résultat avec eux, allant même jusqu'à inclure la construction des phrases dans le barême !! "


moi aussi... et je pense qu'il est important que les élèves sachent écrire des phrases correctes sans non plus demander la lune : un sujet, un verbe un complément ! c'est quand même pas la mer à boire ! on le leur demande depuis le CE1 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belette



Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 36
Localisation : Cher
Emploi : MA;vacataire et AED
Loisirs : Nature, loisirs créatifs, lecture et jardinage
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Sam 26 Fév 2011 - 19:25

vous me faites peur quand je lis tous ces échanges !... mais où va-t-on ?
je ne conçois pas un cours sans une trace écrite ! on a déjà en face de nous des ados qui ne savent pas écrire convenablement et qui parlent comme de vrais charretiers !
on est à l'école bon sang !
si écrire quelques lignes pour résumer un cours de 5 semaines c'est trop leur demander alors que faire ?

pour ma part, j'écris principalement au tableau les notions que l'on aborde au fur et à mesure.
toutes les semaines, on rappelle ce qui a été dit, je pose de nouvelles questions, on écoute et je pousse plus loin l'enseignement.
les élèves ont ensuite une fiche à remplir qui sera le seul cours en 5 à 6 semaines !!! hormis le titre de l'oeuvre que je leur aurais donné au début de la séquence et le nom du compositeur.

j'essaie toutefois de limiter les photocopies moi aussi je fais très attention au gaspillage etc...... dans ces cas là, j'utilise le vidéo projecteur et ils copient sur leur cahier une sorte de résumé que je débloque à l'ordi en power point, par exemple.
un moment pour noter quelques lignes de cours, ça fait beaucoup de bien ! un répit pour nous, le bruit qui s'arrête aussi, par ce qu'ils parlent s'agitent, un moment pour les recentrer ou se concentrer à nouveau ! parce que je suis en ZEP, et que les élèves, bien qu’attachants et demandeurs, sont très dissipés, et très peu suivent le cours "normalement"...

ok! je ne suis pas titulaire, pas encore, mais je suis dans l'éducation nationale depuis 10 ans, ce qui fait que je sais très bien où sont les difficultés actuelles des élèves : la lecture, l'écrit et l'expression orale.
même si la musique est une matière orale avant tout, je ne conçois pas qu'il n'y ait pas de trace écrite ! c'est impensable, c'est même lamentable et alarmant si nous en à là !

je suis super agacée pour tout vous dire ! c'est hallucinant !...
je partage l'avis de cromorne qui s'est très bien exprimé sur le sujet !

bien, je pense m'arrêter là pour ce soir.
bon courage à tous !

et dire que si j'ai le CAPES, je n'aurais pas de formation ... comment voulez-vous que nous y arrivions ? personne n'est d'accord, les avis sont contradictoires, les méthodes également !... pffff ! comment faire le tri dans tout cela ? NOUS AVONS BESOIN D'AIDE, DE CONSEILS ! mais où les trouver en ce cas ?...

et pour passer les concours, comment s'y retrouver pour être sûr de ne pas faire fausse route ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gesualdo
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 2250
Age : 35
Localisation : Essonne
Emploi : Certifié éducation musicale
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Trace écrite   Dim 27 Fév 2011 - 8:51

belette a écrit:

ok! je ne suis pas titulaire, pas encore, mais je suis dans l'éducation nationale depuis 10 ans

Et oui, tu connais bien mieux le métier que certains d'entre nous !

_________________
TZR, just do it !

La dictature, c'est : ferme ta gueule, la démocratie c'est : cause toujours... (Coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://educationmusicale.jimdo.com/
cromorne



Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 40
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: Trace écrite   Dim 27 Fév 2011 - 13:03

.


Dernière édition par cromorne le Lun 28 Mar 2011 - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belette



Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 36
Localisation : Cher
Emploi : MA;vacataire et AED
Loisirs : Nature, loisirs créatifs, lecture et jardinage
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Dim 27 Fév 2011 - 19:01

merci pour vos réponses ! ;o)

en ce qui concerne les 10 années passées dans l'EN, une précision toutefois :
j'ai commencé comme maîtresse d'internat parce qu'il me fallait de l'argent pour continuer mes études.
je n'en suis pas sortie : j'ai enchaîné les contrats à la vie sco principalement, et j'enseigne, de mon mieux, seulement depuis 2009...
mais je pense que mes années de "pionicat" m'ont beaucoup apportées vis-à-vis des échanges avec les gamins, la façon de les aborder, de cerner et de solutionner (si possible) les problèmes.
bien que ce soit un boulot très, très ingrat, je le défends avec beaucoup de vigueur car beaucoup d'enseignants négligent le contact avec la vie scolaire, et c'est très regrettable !
moi qui suis en ZEP, qui travaille avec des SEGPA aussi, mon expérience de surveillante m'aide énormément pour tenir ces classes : ça c'est un bon point pour moi...alors que je vois souffrir ma collègue avec les classes du "collège".
je me dis quelques fois que je me débrouille peut être pas si mal, ça soulage, ça fait du bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gesualdo
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 2250
Age : 35
Localisation : Essonne
Emploi : Certifié éducation musicale
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Trace écrite   Dim 27 Fév 2011 - 19:27

belette a écrit:

je me dis quelques fois que je me débrouille peut être pas si mal, ça soulage, ça fait du bien Smile

Mais ce n'est malheureusement pas reconnu...

_________________
TZR, just do it !

La dictature, c'est : ferme ta gueule, la démocratie c'est : cause toujours... (Coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://educationmusicale.jimdo.com/
belette



Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 36
Localisation : Cher
Emploi : MA;vacataire et AED
Loisirs : Nature, loisirs créatifs, lecture et jardinage
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Dim 27 Fév 2011 - 20:12

non, malheureusement !

d'ailleurs, quand j'ai passé le CAPES interne pour la 1ère fois, l'IPR présent lors de l'oral c'est montré très désagréable parce que je n'étais à ce moment là qu'une surveillante ! c'est en partie à cause de cela que je n'ai pas eu le concours !

quand j'ai dit avoir droit de passer l'interne puisque mon état de services justifiait les 3 années minimum pour me présenter, il m'a dit que je n'avais qu'à passer l'externe.
quand j'ai dit avoir choisi de travailler pour subvenir à mes besoin et payer mes études, il m'a répondu qu'il fallait choisir : travailler ou étudier mais ne pas faire les deux....
bref il voulait se montrer désagréable et il a réussi !

enfin ! je me rends bien compte aujourd'hui qu'à l'époque je n'étais pas encore prête à enseigner: comme quoi, toute expérience, avec le temps et la réflexion aussi, a du bon ! Smile

aujourd'hui je ne serais pas ce que je suis sans passer par certaines épreuves, certaines galères, les p'tits boulots etc. ça me permet aussi d'envisager mon boulot parfois sous un autre angle. je n'ai que 30 ans mais le fait d'avoir côtoyer les ados et les jeunes adultes en devenir lorsque je bossais à l'internat en lycée, ça m'a appris plein de trucs !

ça m'est très utile aujourd'hui pour discuter avec les gamins, les remettre à leur place, ou au contraire les valoriser, parce qu'ils en ont besoin...

alors je ne me cache pas d'avoir été (et d(être encore) surveillante : la vie scolaire a toujours eu un rôle éducatif, il serait peut être temps que certains s'en aperçoivent ...
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belette



Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 36
Localisation : Cher
Emploi : MA;vacataire et AED
Loisirs : Nature, loisirs créatifs, lecture et jardinage
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Dim 27 Fév 2011 - 20:20

ce que je voulais ajouter aussi à ce propos, c'est que l'expérience acquise en tant que personnel d'encadrement et de surveillance m'a permis d'acquérir de l'assurance face aux élèves.
contrairement à certains profs, quand j'ai commencé mes cours, ce n'était pas la première fois que je me retrouvais seule face aux élèves ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BettyBoop
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : 91
Emploi : Public poste fixe depuis 2010
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Trace écrite   Dim 27 Fév 2011 - 21:29

totalement d'accord avec toi belette, j'ai moi aussi été surveillante pendant mes études et c'est clair que ça m'a énormément aidée les 1ers temps face à des classes. Je fais toujours très attention aux relations que j'entretiens avec les surveillants et la vie scolaire : je ne renie pas mon passé Wink et je ne supporte pas du tout que certains profs les traitent comme de la merde... Pour faire un bon boulot, c'est vraiment du travail d'équipe qu'il faut développer dans les bahuts.

Hallucinant le discours de l'ipr sur bosser ou étudier, pas du tout les pieds dans la réalité ma parole ! Shocked Mes parents sont profs, on a toujours bien vécu, ni excès ni misère, et ce n'était pas indispensable que je travaille pendant mes études : mais ils ont décidé -et je les en remercie- que c'était une façon de découvrir le monde du travail, et nous ont poussé à le faire (on est 4 frères/soeurs, 3 sur 4 ont travaillé) Cependant avec cette chance de pouvoir ne le faire qu'à mi-temps, sans que ça déborde trop sur nos études. Quand on est à temps plein, c'est clair que c'est une autre paire de manches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belette



Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 36
Localisation : Cher
Emploi : MA;vacataire et AED
Loisirs : Nature, loisirs créatifs, lecture et jardinage
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Lun 28 Fév 2011 - 13:21

"Je fais toujours très attention aux relations que j'entretiens avec les surveillants et la vie scolaire : je ne renie pas mon passé et je ne supporte pas du tout que certains profs les traitent comme de la merde... Pour faire un bon boulot, c'est vraiment du travail d'équipe qu'il faut développer dans les bahuts."

merci pour toutes les équipes de la vie scolaire ! ;o)

en tout cas, certains profs ont aucun respect pour les surveillants...mais s'ils s'arrêtaient pour discuter avec eux, ils verraient que parmi eux, il y en a qui ont plus de bagages universitaires qu'eux ! ils cesseraient peut être de nous prendre pour des cons !

l'avantage de mon expérience :

quand je suis en classe, je ne suis pas intimidée par le nombre d'élèves
je reste hyper naturelle
j'ai beaucoup d'aisance dans ma manière de leur parler, je ne me prends pas la tête, je suis cool et ferme en même temps : ils savent qu'avec moi c'est donnant-donnant !
si l'ambiance s'y prête, je peux faire de l'humour, casser les élèves sans être pour autant méchante quand ils lâchent une ânerie...etc

je n'ai pas vraiment de problème d'autorité même si avec certaines classes comme les SEGPA c'est pas tous les jours facile, j'avoue me faire déborder parfois et demander de l'aide à ma directrice de segpa.
mais le fait d'avoir été surveillante me permet d'avoir une autre approche avec les élèves, j'ai un contact assez naturel et ça m'aide je crois.

mais lors de ma visite-conseil (que j'avais demandée), on m'a reprochée de trop verbaliser, de ne pas être assez dans la démonstration pendant les écoutes.
je suis encore très maladroite d'un point de vue pédagogique.
par ex : on travaillait sur le concerto et quelques élèves n'arrivaient pas à reconnaître le clavecin : j'ai pas eu l'idée de venir me mettre au piano numérique pour mettre la fonction clavecin pour qu'ils entendent mieux... je suis maladroite, je le crains

tout se passe bien en ce qui concerne les rapports avec les élèves, tenir ma classe (elle dit que j'ai un très bon contact avec eux, et pourtant j'avais ce jour là, la classe la plus difficile !) mais du point de vue des cours, il est vrai que j'ai quelques difficultés, je me pose beaucoup de questions et je parle beaucoup avec mes collègues dans les trois bahuts où je bosse, même si mes fonctions et mes missions y sont différentes à chaque fois.

je suis très contente d'avoir trouver votre forum ! il y a plein de bonnes idées, les échanges sont sympas et intéressants.
j'ai parcouru à peu près tous les sujets. je suis à la recherche de conseils pour le CAPES, l'oral, mais j'y trouve aussi d'autres choses.
c'est cool !
enfin voilà pour aujourd'hui !
à bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahia



Féminin
Nombre de messages : 573
Age : 35
Localisation : 49
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Mer 2 Mar 2011 - 20:07

très intéressant ce débat.
j'ai parfois du mal aussi a savoir ou me situer vis a vis de la trace écrite.

je ne fonctionne pas toujours pareil.
mais le plus souvent on fait le cours et a la fin on note 5-6 lignes dans le cahier pour résumé.
et je donne des fiches de temps en temps si y'a besoin.

je partage totalement l'avis de cromorne.
Au début je ne faisais que des cours sur polycopié et je me suis rendu compte que les élèves ne retenaient pas bien. Ils ont besoin d'écrire pour mieux s'approprier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho



Féminin
Nombre de messages : 535
Age : 31
Localisation : Essonne
Emploi : T8
Loisirs : musique, travaux manuels, sports
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Trace écrite   Jeu 3 Mar 2011 - 21:18

nahia a écrit:

mais le plus souvent on fait le cours et a la fin on note 5-6 lignes dans le cahier pour résumé.
et je donne des fiches de temps en temps si y'a besoin.

je partage totalement l'avis de cromorne.
Au début je ne faisais que des cours sur polycopié et je me suis rendu compte que les élèves ne retenaient pas bien. Ils ont besoin d'écrire pour mieux s'approprier.

tout à fait d'accord avec toi...mais c'est pour ça que je me suis fait descendre en inspection...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahia



Féminin
Nombre de messages : 573
Age : 35
Localisation : 49
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Jeu 3 Mar 2011 - 21:38

et il t'as dit de faire comment l'inspecteur?

je risque de me faire inspecter l'an prochain pour une titularisation a l'ancienneté alors faut que je fasse au mieux l'an prochain, quitte a changer ma méthode pour 1 an...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho



Féminin
Nombre de messages : 535
Age : 31
Localisation : Essonne
Emploi : T8
Loisirs : musique, travaux manuels, sports
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Trace écrite   Jeu 3 Mar 2011 - 21:45

elle m'a dit "il faut que des polycopier et leur faire surligner"
bon ...je fais des polycopiés... mais ils écrivent dessus...pas beaucoup, les termes importants, mais je pense qu'ils apprennent les mots en les écrivant...et puis il suffit de lire une copie d'élève pour se rendre compte qu'il est indispensable de les faire écrire!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahia



Féminin
Nombre de messages : 573
Age : 35
Localisation : 49
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Jeu 3 Mar 2011 - 22:01

OK.
faut absolument que je me renseigne sur les attentes de l'IPR de ma région par rapport a ca...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belette



Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 36
Localisation : Cher
Emploi : MA;vacataire et AED
Loisirs : Nature, loisirs créatifs, lecture et jardinage
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Ven 4 Mar 2011 - 15:22

décidément...on fait comment alors ? ils peuvent pas se mettre d'accord là ?!

j'essaie de faire gaffe au papier et tout et tout : du coup je leur fais noter la leçon dans le cahier une fois sur 2 à peu près et les autres fois, c'est une feuille à compléter.

il est très important d'avoir une trace écrite comme on l'a déjà souligné dans cette discussion. et je pense que ça aide les élèves de noter les mots important pour pouvoir les retenir.

en attendant que tout le monde se mettre d'accord sur LA méthode à appliquer, j'aimerais bien qu'on m'explique comment il est possible de ne pas avoir de trace écrite du tout, savoir comment ça se passe et comment les élèves apprennent pour les interro écrites ?

même en étant bonne élève moi-même (eh oui ! ;o) ) j'ai toujours eu besoin de réécrire parfois, même à la fac en faisant des résumés des résumés etc... pour assimiler. on a tous besoin de relire avant une interro non ?

je bloque carrément là en fait... et me pose beaucoup de questions ! au secours ! si je vais à l'oral, je vais me faire descendre si ça continue ! pour peu qu'un des examinateurs ne soit pas d'accord avec "ma méthode" et hop ! c'est le tout qui va partir en vrille !!!

d'un autre côté, lors de ma visite-conseil, on m'a bien dit qu'il fallait que je fasse écrire les élèves un tout petit plus pour qu'ils se re-concentrent un moment aussi pendant le cours...
dire qu'il n'y aura plus de formation....enfin, qu'il n'y en a plus ! pfffffff pauvres de nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belette



Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 36
Localisation : Cher
Emploi : MA;vacataire et AED
Loisirs : Nature, loisirs créatifs, lecture et jardinage
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Ven 4 Mar 2011 - 16:19

une feuille à compléter par séquence, attention, pas à chaque fois, nous sommes bien d'accord ;o)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahia



Féminin
Nombre de messages : 573
Age : 35
Localisation : 49
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Ven 4 Mar 2011 - 16:38

je crois qu'on a la même méthode belette,
un peu d'écriture, un peu de fiche a compléter, ca dépend des cours..

je crois que les jours ou tout les IPR et autres auront le même discours, les poules auront des dents..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pitchoune



Féminin
Nombre de messages : 93
Age : 37
Localisation : Vaucluse
Emploi : Titulaire dans l'EN depuis 10 ans
Loisirs : Mes enfants et la musique
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Sam 5 Mar 2011 - 10:00

Ici, lors de mon inspection, l'IPR m'avait reproché de les avoir trop fait écrire ....... Ils avaient noté la définition d'ouverture et 2 lignes sur Carmen........ J'ai dit oui oui à toutes ses propositions, et je continue à faire comme j'en ai l'habitude!

Il faut (à mon avis) les faire écrire!!!! Quand on voit que certains sont incapables de formuler une phrase correctement ou de passer de la forme interrogative à la forme affirmative.....ils est necessaire de les "forcer" un peu à écrire.

Donc en général, c'est soit quelques lignes de résumé ou une définition à écrire, soit une feuille à compléter.

Et puis tout ce qui est à écrire, je leur projette avec le vidéo proj......ils n'ont en fait qu'à recopier, j'estime que ce n'est pas énorme.....et ça me permet pendant ce temps de faire le tour de la classe histoire de vérifier un peu les cahiers!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belette



Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 36
Localisation : Cher
Emploi : MA;vacataire et AED
Loisirs : Nature, loisirs créatifs, lecture et jardinage
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Sam 5 Mar 2011 - 12:31

oui, c'est aussi ce que je fais ! même quand je note au tableau, comme ils sont lents pour écrire, j'ai le temps de regarder la tenue de leur cahier, l'orthographe parce qu'ils ont la fâcheuse tendance à écrire n'importe quoi même en recopiant (au secours !).
il me semble que c'est important...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahia



Féminin
Nombre de messages : 573
Age : 35
Localisation : 49
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Trace écrite   Sam 5 Mar 2011 - 12:56

pitchoune: et malgré ca ton inspection c'est bien passé?
tu as pas été trop cassé a cause de ce point la?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trace écrite   Aujourd'hui à 18:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Trace écrite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rédaction trace écrite en commun ?
» Quelle trace écrite pour les leçons de langue au collège ?
» La trace écrite dans le cours de musique!
» La trace écrite par les élèves
» 5ème leçon de grammaire et trace écrite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des profs d'éducation musicale :: EDUCATION MUSICALE :: Collège : vos séquences-
Sauter vers: