Le forum des profs d'éducation musicale

Forum dédié aux professeurs d'éducation musicale et aux candidats aux concours
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Exception pédagogique, le retour...

Aller en bas 
AuteurMessage
yhulot

avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 51
Localisation : Région parisienne
Emploi : Certifié de musique
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Exception pédagogique, le retour...   Mar 8 Sep 2009 - 20:15

Voici un lien sur mon dernier billet dans la rubrique Exception pédagogique :

http://blog.arsmusicae.info/ puis tag : Exception pédagogique

Il s'agit d'un commentaire sur le dernier accord MEN et ayants droit à propos de l'exploitation pédagogique du livre, des périodiques , des partitions et des oeuvres d'art reproduites dans les livres.

Comme les Etats généraux de la Culture annoncés par l'Elysée doivent avoir lieu bientôt et qu'il est question "du grand nombre d'oeuvres utilisées dans l'Education nationale" je crois qu'il ne faut pas perdre l'occasion d'informer et de débattre pour arriver à définir un cadre juridique propice à l'utilisation pédagogique des oeuvres.


A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.arsmusicae.info/
yhulot

avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 51
Localisation : Région parisienne
Emploi : Certifié de musique
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Exception pédagogique, le retour...   Mar 24 Nov 2009 - 21:07

La transmission de la culture comme préjudice à la culture

Au fait je ne vous ai pas dit à propos de l'exception pédagogique : Suite à mes réclamations auprès de quelques députés , certains ont posé en janvier une question écrite à Mme Albanel. La réponse vient de tomber le 27 octobre au B.O En gros l'exception pédagogique est en panne faute de capacité à déterminer le montant de la rémunération forfaitaire. On ne sait pas bien non plus quel est son périmètre, alors on temporise : un accord pour les oeuvres imprimées et puis c'est tout. Le plus drôle c'est l'argument pour expliquer pourquoi il n'y a rien d'autre :

"La négociation de cette rémunération se heurte à un certain nombre de difficultés tenant, notamment, à l'absence d'études destinées à mesurer les usages pédagogiques des oeuvres et le préjudice financier qui en découle pour les ayants droit."

Là, hilarité collective. "un certain nombre de difficultés" Cela fait au moins trois ans maintenant qu'ils avaient le temps d'y réfléchir. Mais il y a eu un antécédent. Les accords sectoriels qui ont précédé étaient en négociation depuis 2003 et devaient être finalisés pour la fin de cette année là. Fi ! ils ont été signés en 2006 ! Ensuite "Mesurer les usages pédagogiques des oeuvres! " Ils ont commencé avec la reprographie, en incitant à remplir des bordereaux. Bientôt chers collègues vous remplirez des bordereaux pour TOUTES les oeuvres que vous utiliserez. Une vraie sinécure. Et cerise sur le gâteau "le préjudice financier qui en découle pour les ayants droit". La transmission de la culture comme préjudice à la culture, c'est-y pas fort ça ? Plus tu transmets, plus tu fais crever la création.

Tout ça parce qu'il y eut en 1847 trois chansonniers qui ne voulaient pas régler leur conso dans un caf-conc en arguant que le proprio ne leur rétribuait pas leurs oeuvres qu'ils étaient venus écouter. Depuis c'est essentiellement en fonction de préjudices commerciaux avérés ou hypothétiques que le droit d'auteur avance et que l'école se récupère en "héritage" un cadre juridique piteux sans avoir fait valoir quoique ce fut. Mission de service public répondant à l'intérêt général ? pas pris en compte. Caractère non lucratif ? non plus. Nature du public ? itou. Sont bornés ces profs : puisqu'on vous dit et répète que si l'on restreint les recettes des ayants droit c'est autant de moins qui finance la CRE-A-TION. Et quelle création ! Essentiellement la variété et les blockbusters, les produits "vache-à-lait" comme on dit chez les pros du marketing. Tout ce qu'on enseigne quoi. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.arsmusicae.info/
gesualdo
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 36
Localisation : Essonne
Emploi : Certifié éducation musicale
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Exception pédagogique, le retour...   Mar 24 Nov 2009 - 21:37

Très interessant yhulot, merci !

_________________
TZR, just do it !

La dictature, c'est : ferme ta gueule, la démocratie c'est : cause toujours... (Coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://educationmusicale.jimdo.com/
cederico
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 584
Age : 35
Localisation : Auvergnat délocalisé en France d'en haut
Emploi : Militant actif pour la défense des chorales opprimées
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: Exception pédagogique, le retour...   Mer 25 Nov 2009 - 9:02

Extrait du protocole d'accord signé au moment du vote de la loi Dadvsi avec les ayants droit pour les usages pédagogiques, prolongé en 2009, précisions pour le numérique : "Toute reproduction ou représentation numérique de ces œuvres doit avoir sa définition limitée à 400x400 pixels et avoir une résolution de 72 dpi"...
Et pour la musique, avons-nous le droit de faire écouter les œuvres en qualité 44100 Hz ou est-ce trop ? (blague)
Plus sérieusement et en attendant la suite, merci pour tes articles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exception pédagogique, le retour...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exception pédagogique, le retour...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseil pédagogique, le retour
» Quelques notions juridiques liées à l’utilisation pédagogique de ressources numériques (manuels numériques hors ENT, Google Docs, Wiki, Clouds…)
» Temps d'attente pour le retour de l'avis ...
» Liens retour et partenariat
» Retour en arrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des profs d'éducation musicale :: LA VIE DU PROFESSEUR :: Droits et devoirs-
Sauter vers: