Le forum des profs d'éducation musicale

Forum dédié aux professeurs d'éducation musicale et aux candidats aux concours
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Classe sans notes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dumè

avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Age : 51
Localisation : Corse
Loisirs : Procrastination
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Classe sans notes   Jeu 11 Sep 2014 - 8:41

Bonjour à tous.
Retour après une longue absence (sur le site)!
Est ce que quelqu'un ici pilote ou participe à une classe sans notes?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
netsehou
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1335
Age : 34
Localisation : Puy de Dôme 63
Emploi : Public
Loisirs : Aller en Afrique............
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Ven 12 Sep 2014 - 12:12

On a failli avoir et ça a été refusé en bloc dans mon collège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumè

avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Age : 51
Localisation : Corse
Loisirs : Procrastination
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Ven 12 Sep 2014 - 17:43

Il semblerait que cela fasse peur...mais c'est vraiment intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gesualdo
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2286
Age : 35
Localisation : Essonne
Emploi : Certifié éducation musicale
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Mar 16 Sep 2014 - 20:18

ça sera vraiment intéressant lorsque l'orientation de chaque élève se fera sans note !!! Pour l'instant c'est du pipeau, surtout si c'est uniquement remplacé par le socle commun.

_________________
TZR, just do it !

La dictature, c'est : ferme ta gueule, la démocratie c'est : cause toujours... (Coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://educationmusicale.jimdo.com/
netsehou
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1335
Age : 34
Localisation : Puy de Dôme 63
Emploi : Public
Loisirs : Aller en Afrique............
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Mar 16 Sep 2014 - 20:49

Je suis complètement d'accord avec toi Gesualdo... tant qu'à un moment où l'autre les notes entrent en jeu par la suite, quelle est la finalité de tout ça ? A quoi est-ce que ça répond vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumè

avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Age : 51
Localisation : Corse
Loisirs : Procrastination
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Mar 16 Sep 2014 - 21:25

gesualdo a écrit:
Pour l'instant c'est du pipeau
Bah c'est que ça nous concerne alors! lol!

Plus sérieusement, le sujet n'est pas nouveau (avant 1975 et le collège unique. Même avant 1970!). Pour ce qui est des exams...des "orientations"...je pense qu'il ne faut pas mélanger (dans un premier temps) évaluation sommative et évaluation certificative. On ne peut TOUT réformer en bloc!

Pour ceux qui s'intéressent au sujet, vous savez que les socio-pédagogues les plus pointus ont prouvé que d'arrêter la note était bénéfique pour les enfants. Je me fous de l'institution et de ce que pense tel ou tel administratif! Je souhaite le "positif" pour l'élève....son bien être...sans être pour autant un utopiste. Ma matière fait du bien, la suppression de la note fait du bien, la suppression du DNB fait du bien,...alors je me bats pour ce genre de chose. Il y a de bons livres sur le sujet : La constante macabre (Antibi); Sociologie de l'évaluation (Merle);Sur le cursus caché de l'élève, le métier de l'élève (Duru-Bellat); Professeurs et élèves : les bons et les mauvais (Houssaye);...

Pour revenir sur le LPC, même si je partage votre avis netsehou et gesualdo (sur le système dans sa globalité), je pense qu'on ne peut associer évaluation quantitative et évaluation qualitative. Pour une raison qui est simple, la première sanctionne et n'associe rien en terme de rétroaction (remédiation). La seconde en revanche construit les savoirs.

netsehou a écrit:
quelle est la finalité de tout ça ? A quoi est-ce que ça répond vraiment ?
Je te laisse consulter le document ci dessous. Vraiment il est super intéressant. L'ifé (comme l'irédu) mène des travaux très intéressants. Là, il s'agit d'une synthèse...vraiment à lire, qu'on soit pour ou contre. En tout cas, cela te répondra clairement. Je rajouterais, si la finalité est, dans un premier temps, le bien être d'élèves, alors c'est déjà super. Non?
http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA-Veille/94-septembre-2014.pdf

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gesualdo
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2286
Age : 35
Localisation : Essonne
Emploi : Certifié éducation musicale
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Mer 17 Sep 2014 - 12:14

Antibi ne propose pas la suppression de la note.

_________________
TZR, just do it !

La dictature, c'est : ferme ta gueule, la démocratie c'est : cause toujours... (Coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://educationmusicale.jimdo.com/
Dumè

avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Age : 51
Localisation : Corse
Loisirs : Procrastination
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Mer 17 Sep 2014 - 13:53

gesualdo a écrit:
Antibi ne propose pas la suppression de la note.

Non il fait plus que ça, il nous prouve la subjectivité de la note (comme l'a fait en 1925 Laugier)! Nous sommes souvent sévères dans nos notes, afin de prouver le caractère "rigoureux", "sérieux" de nos matières. La docimologie n'en est plus a "prouver" qu'il est nécessaire d'abandonner la note. Les docimologues et sociologues de l'éducation ont cherché à démontrer les inférences de l'évaluation.
Antibi démontre que nous notons suite à des pressions sociales et sociétales. De plus, nous comparons et classons au lieu de construire une rétroaction.
Tous dénoncent la dérive de cette inférence dans notre métier qui fait souvent de nous un "évaluateur", rangeant au placard l'éducateur, le pédagogue.
Pour revenir sur Laugier, il avait mesuré que pour obtenir la « note vraie », la « note juste », il faudrait 13 correcteurs différents en maths, 78 en composition française, 136 en philosophie…imaginez en arts ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gesualdo
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2286
Age : 35
Localisation : Essonne
Emploi : Certifié éducation musicale
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Mer 17 Sep 2014 - 16:46

J'ai lu tout Antibi, il propose en effet que nous évaluions mieux, sans toutefois enlever l'idée de note. Wink

Je suis tout à fait d'accord sur le rôle d'éducateur (je dirai plutôt transmetteur) qui devrait être central, plutôt que celui d'évaluateur. Mais désolé, le socle commun a malheureusement été amené sous la forme de la validation d'items, via des évaluations. Une fois de plus, nous évaluons avant tout !

_________________
TZR, just do it !

La dictature, c'est : ferme ta gueule, la démocratie c'est : cause toujours... (Coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://educationmusicale.jimdo.com/
Dumè

avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Age : 51
Localisation : Corse
Loisirs : Procrastination
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Mer 17 Sep 2014 - 19:39

Donc cela devient intéressant, nous sommes deux à avoir lu Antibi et ne pas en tirer la même analyse Wink  Ceci dit, dans ses écrits, je n'ai pas lu "évaluer mieux" j'ai lu "évaluer autrement"! lol! lol! Je vais essayer de retrouver son propos sur l'abandon de la note... study

En ce qui concerne éducateur on se rejoint (j'insiste éducateur...transmetteur étant à mon goût trop distant de l'acte. Or, quand nous éduquons (conscient ou non) nous influençons....nous ne faisons pas que livrer, transmettre quelque chose! D'ailleurs étymologiquement, éduquer c'est conduire ==> quand tu conduis tu choisis, en tant que pilote, ton itinéraire Wink Bref, conduire vers (dans) les apprentissages n'est pas une évaluation! Quand à l'évaluation d'item, elle reste une évaluation certificative...très différente des autres. De plus, si nous évaluons pour valider des items, nous ne sanctionnons pas! Hélas ce qui est fait quand tu colles une zéro (ou toute autre note inférieure à 10) à un élève. L'incidence psy, estime de soi et j'en passe, ne sont PAS DU TOUT les mêmes.

Donc gesualdo, mon propos et ma conduite d'éducateur est : évaluer oui. Mais pourquoi? Comment? Dans quel but? Le socle est pour moi ce garant. Ne serait ce que sur le contenu (si tu as lu Antibi tu sais que le premier biais de l'enseignant est toujours de fabriquer "ses sauces", ses arrangements face à l'évaluation et ses barèmes souvent très très subjectifs). Je t'accorde une chose, le socle actuel est trop lourd! Mais il est en réforme pour simplification. Tu as du lire le projet (juin 2014)? Autrement il est sur le site du ministère. Dès la 3ième page, est abordé une nouvelle façon de penser l'évaluation.

En tout cas merci pour ces échanges qui prouvent que le sujet nous touche Wink j'apprécie! Et si tu as des conseils de lectures sur le sujet, je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gesualdo
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2286
Age : 35
Localisation : Essonne
Emploi : Certifié éducation musicale
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Mer 17 Sep 2014 - 20:14

En fait, si j'ai bien compris Antibi, il propose aux enseignants une nouvelle méthode d'évaluation qui permettrait d'éviter de mettre des notes trop subjectives et d'éviter les contrôles-pièges. Mais il n'abandonne pas du tout la note.
Sinon, quand tu dis à un gamin que tu ne peux pas valider un item ou une compétence, qu'il reste bloqué, c'est peut-être moins fort qu'un zéro, mais cela reste un échec.
Je ne te raconte pas comment mon fils me parle de ces codes verts, jaunes et rouges à l'école maternelle. Pour l'instant il n'a pas eu de rouge, mais ce sera clairement un drame Smile

_________________
TZR, just do it !

La dictature, c'est : ferme ta gueule, la démocratie c'est : cause toujours... (Coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://educationmusicale.jimdo.com/
Dumè

avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Age : 51
Localisation : Corse
Loisirs : Procrastination
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Jeu 18 Sep 2014 - 8:15

Pour Antibi, il dénonce les dérives subjectives de notre métier et fait partie des gens qui souhaitent supprimer la note. Mais pour ne pas être approximatif (je déteste) je reviendrai vers toi avec les propos précis. study

Sur le second point, je suis PLUS que d'accord avec toi. C'est pour cela que je travaille sur le sujet et que RIEN n'est terminé et décidé. Il faut améliorer ce que LPC propose en terme de codage. Pour ma part, j'appartiens aux gens (de part ma formation) qui souhaitent abandonner tout codage. Le but est une évaluation qualitative et non plus quantitative Je ne vais pas citer tout le monde mais de Freinet à Mingat et Duru-Bellat, il y a de quoi réfléchir. Remplacer le codage note par une lettre ou une couleur (même si cela est moins violent), ne change pas la donne et n'apporte rien à la rétroaction. En revanche l'approche qualitative laisse plus de place à notre action d'éducateur, de padagogue. Il est certain que c'est aussi plus chronophage que d'apposer une note! Mais bon...

Donc oui il faut chercher autre chose que le vert, orange et rouge. Mon équipe travaille sur ce sujet précis. Je ne te dis pas que "la victoire est au bout du fusil" flower ....le chantier est vaste! Surtout changer les mentalités! Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
netsehou
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1335
Age : 34
Localisation : Puy de Dôme 63
Emploi : Public
Loisirs : Aller en Afrique............
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Jeu 18 Sep 2014 - 19:50

....................Merci pour les sources... je n'ai pas encore pris le temps de lire...
En ce qui concerne les couleurs, déjà, le orange, ne sert à rien, c'est soit bon, soit pas bon non ?
Pour le socle, les items sont tellement réducteurs pour notre discipline que c'est un vaste vide dans lequel tout et rien ne rentre.
Je ne suis pas certaine que la suppression de la note fasse du bien... où alors il faut la suppression totale, du début à la fin de la scolarité, parce que le formatage culturel conditionne aussi les attentes des élèves....
Enfin, je suis complètement d'accord sur la mise en réussite des élèves, je suis une archi partisane de la nouvelle chance pour se rattraper, mes évals sur les projets musicaux durent parfois sur plusieurs semaines pour laisser la chance à tous de parvenir à l'objectif fixé, chacun avance à son rythme (dans la mesure du réaliste évidemment)..... bon, je me lance dans la lecture pour prendre part au débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
logann

avatar

Masculin
Nombre de messages : 532
Age : 27
Localisation : Ploudalmézeau, Finistère (29)
Emploi : Education Musicale
Date d'inscription : 26/06/2010

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Jeu 18 Sep 2014 - 20:32

Dumè a écrit:

Il faut améliorer ce que LPC propose en terme de codage. Pour ma part, j'appartiens aux gens (de part ma formation) qui souhaitent abandonner tout codage. Le but est une évaluation qualitative et non plus quantitative Je ne vais pas citer tout le monde mais de Freinet à Mingat et Duru-Bellat, il y a de quoi réfléchir. Remplacer le codage note par une lettre ou une couleur (même si cela est moins violent), ne change pas la donne et n'apporte rien à la rétroaction. En revanche l'approche qualitative laisse plus de place à notre action d'éducateur, de padagogue. Il est certain que c'est aussi plus chronophage que d'apposer une note! Mais bon...

Donc oui il faut chercher autre chose que le vert, orange et rouge. Mon équipe travaille sur ce sujet précis. Je ne te dis pas que "la victoire est au bout du fusil" flower ....le chantier est vaste! Surtout changer les mentalités! Suspect

Tu parles d'or, merci Very Happy  !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musique-saintjo.com
logann

avatar

Masculin
Nombre de messages : 532
Age : 27
Localisation : Ploudalmézeau, Finistère (29)
Emploi : Education Musicale
Date d'inscription : 26/06/2010

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Jeu 18 Sep 2014 - 20:38

gesualdo a écrit:
ça sera vraiment intéressant lorsque l'orientation de chaque élève se fera sans note !!!

Deux choses :
- tout ne peut pas changer d'un coup, on peut aussi commencer à réfléchir individuellement, ou à l'échelle d'un établissement
- et, comme le mentionne Dumé plus haut, il faut bien séparer l'évaluation certificative (qui peut intervenir dans une fin de parcours, ou une situation de classement nécessaire, un examen, ...) et formative, donc le quotidien de l'enseignant, avec des élèves qu'il connait, qu'il fait progresser... et où la pertinence d'une évaluation chiffrée est à questionner bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musique-saintjo.com
Dumè

avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Age : 51
Localisation : Corse
Loisirs : Procrastination
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Jeu 18 Sep 2014 - 21:53

Netsehou entièrement d'accord, le orange ne sert à rien! Je te dirais même plus : le rouge ne sert à rien également! C'est soit vert, soit on continue de faire travailler les apprentissages. En tout cas c'est le choix que nous avons fait avec mon équipe.

S'ouvre en octobre la conférence sur l'évaluation (voir site du ministère). Nous candidatons (mon bahut) pour y participer et défendre cette vision de notre travail. Heu...si mes propos semblent prétentieux, j'en suis désolé! Je rectifie...il s'agit d'idée que nous défendons, mais évidemment je n'en suis pas la source. Je suis influencé dans mon travail par des gens comme Merle, Meirieu, Mingat, Duru-Bellat,...

Netsehou, tu vas kiffer le doc de l'ifé je pense. Encore une fois, comme je le disais à gesualdo, que nous soyons d'accord ou pas, ce qui est super c'est de débattre! Le conflit socio cognitif est la base de tout travail intellectuel! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumè

avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Age : 51
Localisation : Corse
Loisirs : Procrastination
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Classe sans notes   Jeu 18 Sep 2014 - 22:15

Logann, ce que tu dis est très important : on ne peut tout changer d'un coup.
Tu as entièrement raison, il faut réfléchir à notre échelle...voire établissement...voire entre gens de même discipline (sans tomber dans le disciplinarisme!)...

A ce sujet, et pour répondre à gesualdo sur Antibi, j'ai retrouvé! cheers
Antibi est cosignataire du rapport Grosperrin. Le rapport préconise l'abandon de la note en sachant qu'on ne peut y arriver immédiatement et que cela prendra du temps pour changer les mentalités. En revanche là où gesualdo a raison c'est que dans le MCLCM (Mouvement Contre La Constante Macabre) une partie des adhérents ne souhaitent pas l'abandon de la note. Ils encouragent l'EPCC (Evaluation Par Contrat de Confiance => inspiré par Antibi dans le livre cité) tout en gardant la note chiffrée.

Oui Logann, la pertinence de l'évaluation chiffrée (à l'interne ) est à questionner. Que fait elle de plus que "classer" les élèves entre eux? Les comparer? Je pense que Rousseau doit se retourner dans sa tombe! lol!

Nos matières artistiques ont un grand rôle à jouer (ça aussi c'est pas de moi, mais des derniers rapports sur l'évaluation)! Embarassed
Il est même soupçonné que certains profs (quelles matières seraient visées? Rolling Eyes Laughing)  défendent la note non pour la valeur pédagogique, mais plus pour le symbole d'une toute puissance disciplinaire et disciplinariste. Comme le symbole d'un parcours qui les a mis en place...Bourdieu nomme ça l'habitus. Bon j'arrête c'est trop facile de s'attaquer entre disciplines! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Classe sans notes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Classe sans notes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Classe de 5è sans notes
» Classe expérimentale sans notes : vote au CA, prof désignés ?
» Classe de 6ème sans notes
» Les miracles des classes de secondes sans notes au lycée Corbon.
» Classe sans note : des retours ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des profs d'éducation musicale :: EDUCATION MUSICALE :: Les classes spéciales-
Sauter vers: