Le forum des profs d'éducation musicale

Forum dédié aux professeurs d'éducation musicale et aux candidats aux concours
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guilhem

avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2014

MessageSujet: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Ven 27 Juin 2014 - 12:58

Bonjour à tous,

J'ai passé une année à temps plein à préparer l'Agreg/Capes 2014. J'ai écumé pas mal de sites et de forums (celui-ci est top Very Happy) pour pinailler des informations et ça m'a parfois beaucoup aidé, que ce soit en gain de temps ou plus simplement en motivation. Du coup, je vous propose de faire une sorte de compte-rendu à la fois d'infos, mais aussi d'expériences accumulées. J'espère que ça servira à certains.

Pour info, j'ai bénéficié de la formation de la Sorbonne, on m'a filé quelques cours du Cned et j'ai fréquenté l'espe de Paris et j'ai la chance de sortir agrégé avec un très bon classement ! Tout ce que j'écris là dessous compte pour l'année 2014. Attention à tous les changements constants et subtils !

Allez, c'est parti :


ÉCRIT/ORAL


Écrit, Janvier -> 3 épreuves, total des coef  -> 3  

Oral, Juin -> 4 épreuves, total des coef  -> 6  

Écrit -> 3épreuves à coef égal : Dissertation, Solfège, Écriture
-> Dans la plus pure tradition Université Musicologie+Conservatoire

Oral -> 2épreuves gros coef : Leçon et Pratique instru
-> 2épreuves petits coef : Commentaire d'écoute et Direction de choeur
-> profil universitaire -> Leçon ; profil conservatoire -> Commentaire ; profil musicien -> Pratique instru et direction


J'ai passé peut etre un quart de mon temps à chercher comment réviser, quoi, dans quel ordre... Une année, c'est court, surtout si vous avez d'autres choses à faire, une famille à nourir et un poste à assurer. Donc : tactique ! Où est ce que je me sens le plus à l'aise, où sont mes gros manques, dois-je taffer l'oral dès le début de l'année ou juste faire dans l'ordre ?
Établissez votre profil, ça peut etre très simple : des trois épreuves de l'écrit, laquelle vous préférez ? et faites le choix de renforcer telle matières ou faire une légère impasse sur une autre.

Pour ma part, ayant l'oreille d'une loutre sourde, j'ai passé beaucoup de temps à me torturer en solfège. Mais vu que j'adore lire des trucs, j'ai aussi mis le turbo sur la dissert pour avoir une grosse note à ce niveau. Beaucoup conseille de bien réviser l'oral dès le début, j'ai révisé à fond l'écrit jusqu'à janvier puis à fond l'oral jusqu'à juin, et c'est passé. À vous de voir selon votre temps de révision.



DISSERTATION

1/Préparation

Il y a trois sujets : un "transversal" et deux autres "spécifiques". Sincèrement, c'est gigantesque... par exemple, le sujet de l'orchestre (transversal 2014 tombé à l'interne et externe) balaie quasi toute l'histoire de la zike : du XVIIe à nos jours. Pas de panique, l'exhaustif  n'est pas ce qui est demandé. Apprenez bien le minimum nécessaire (20aine de dates, d'événements musico, d'oeuvres majeures et de faits de société) pour avoir une base solide et large puis concentrez vous sur la problématique en essayant de trouver les points d'accroche que le jury va prendre pour pondre le sujet.

Heureusement, il y a des livres et des livres et des livres. Lisez donc ! tout, le plus possible. Ayez confiance en votre cerveau qui, le stress et l'adrénaline aidant vous sortira l'anecdote que vous avez lu dans un livre sur le sujet.

Par exemple pour l'orchestre, y'a des moments clés : le tout début des orchestres, l'aboutissement d'Haydn, pourquoi celui de Mozart est "si équilibré", Malher qui se lache, qu'a sérieusement essayé de faire Schoenberg ? Impressionisme musical - pourquoi l'expression choque... etc. Bref faites-vous des problématiques perso sur une séance de révision. Ça remue bien la cervelle, et les données commencent à se recouper donc à se solidifier dans la mémoire.

De mon coté, j'ai fait deux choses : des fiches de livre (avec leur table des matières et qq résumés) et de compositeurs/oeuvres ET du par coeur. C'est plus à la mode le par coeur, on est d'accord. Mais qu'est ce que c'est utile ! dans tous les trous de notre vie quotidienne : métro, trajet, wc... hop une fiche, hop du par coeur ! Je suis arrivé en Janvier avec une vingtaine de fiche dans la poche et en mémoire une cinquantaine d'oeuvre et dix longues citations (que je n'ai jamais casé Very Happy)
Vraiment, le par coeur, c'est surprenant, tentez le ! ça va vite et c'est très rassurant.


Enfin, quelques semaines avant, je vous conseille de faire des épreuves blanches - 3 ou 4 - pour mélanger tout ce que vous avez appris dans votre cerveau et surtout être confronté au timing de 6h. C'est à la fois très long mais aussi très court...

Normalement, avec un master on est calé en méthodo, mais si c'est pas votre fort ou que votre maitre de mémoire n'a jamais pris le soin de vous en parlez, faites un point et fixez des choses extrêmement claire : Intro/dvpt/Conclu. Quoi dans telle partie, etc. C'est lourd, mais le jury sera intraitable sur la forme quelle que soit le fond.



2/Épreuve

De ce qu'on m'a dit : pas de couleur, pas de fioritures ni fantaisie, pas de saut de lignes, de titre, de guillemets intempestifs... le plus sobre et académique possible ! Pas de tentative de blague, de légèreté ou d'implication personnelle. Ils veulent pas du Wikipedia, plutôt un rapport médical. Par contre, si vous avez une chouette idée mais un trou quant au compositeur/ la date/ le nom de l'oeuvre, je pense qu'on peut assumer d'écrire qu'on a oublié le nom exact.

Faites vous une découpe temporelle de l'épreuve la plus stricte possible et appliquez là, le manque de temps est vraiment ce qui bouffe les trois quarts des copies !


Par exemple, je me suis donné 30min pour jeter tout ce que je savais sur le sujet de près ou de loin sur une feuille -> vidage de tête total puis 1h30 pour le plan total (partie+sous partie) et l'intro et 4h pour la rédaction. J'peux vous assurer que j'ai écrit la conclu à la vitesse maxi grand V. Mais j'ai tenu mes timings.
Pour le nombre de pages, des collègues ont eu une chouette note avec 6 pages, j'en ai fait 8 pour une note moyenne et certains se sont ratés avec 12 pages... Pas de stress à ce niveau donc.




SOLFÈGE

Si vous avez une oreille aiguisée ou absolue, tout va bien se passer. Aussi non, c'est très très laborieux.
3 types de devoirs : harmo, rythme et mélo
6 exercices en moyenne par concours


1/ prépa

Même démarche, prenez une heure avec qq et faites un point sur vos avantages/faiblesse. Puis tentez d'égaliser le tout.
Si vous arrivez à vous entrainer tous les jours, vous avancerez vraiment vite. Pour les gens, comme moi, qui ont une oreille en carton pate, c'est grace à la pratique qu'on peut s'en sortir. De jours en jours, on vit des scènes formidables genre : "ah oui, cet intervalle ça y est maintenant je le connais" "la 6xte napolitaine, ça y est maintenant je l'identifie", ce rythme là ok je gère". Et petit à petit le brouillard auditif se lève un peu....

Pour ma part, partant de très bas (en prépa, mes notes tournaient autour de 2,5) j'ai fait trois choses :
- travail quotidien et entièrement personnalisé sur EarMaster (logiciel à télécharger incontournable, j'étais sur la version EarMaster Pro 5)
- 2h à 4h de cours hebdo avec la prépa
- une greffe du diapason dans la main. Partout où j'allais, à chaque morceau écouté, chting on active les oreilles
Vraiment, cette épreuve était un cauchemar pour moi, et elle s'est bien passée au final. Ne perdez pas espoir. Ne vous comparez pas à ceux qui ont une oreille de fou, vous avez d'autres qualités musicales.



2/ Concours

Les épreuves sont diverses et permettent de gratter des points. Si en harmo ça a foiré, hop, on chope des points en rythme et on sauve les meubles en mélo. La principale difficulté est de ne pas se liquéfier entre chaque exo (surtout qu'ils sont séparés par 0,5s) mais plutot réussir à se reinvestir et ne rien lacher.
Tout compte, la moindre croche, le moindre soupir... permettez à l'examinateur de vous donner des points et notez un maximum de choses, même approximatives voire complètement fausses ! donnez de la "matière" à corriger, plutot que de longues mesures vides et tristes.


ÉCRITURE

2 sujets possibles. 2014 - chant Montéclair/Clerambault et duo piano Schuberien
2015 -> Schubert encore et Sonate Vn/pi Beethov

Voila une épreuve qui me semble très très difficile de préparer sans cours extérieur et profs compétents. Je ne peux que vous conseiller de vous rapprocher d'un conservatoire ou d'une prépa.
Aussi non, il faut beaucoup de temps pour étudier les partitions de tel compositeur, en extraire les figures typiques de son écriture puis se les approprier, le tout sans oeil extérieur pour corriger ! dur dur dur... mais peut etre faisable.

En tout cas, on nous conseille d'écouter à fond les oeuvres du compositeur ciblé, avec partition puis sans, les jouer au piano, jouer des passages clés, les transposer, connaitre des cadences et marches par coeur...

Pour l'épreuve, c'est délicat... le sujet est toujours sujet (oups) à dispute : mal fait, hors style, etc. Puis la correction, meme s'il y a deux correcteurs successifs est également délicate.

Bon ok, j'ai pas très bien réussi cette épreuve... pourtant sérieusement préparé. Du coup, je ne crois pas avoir de conseils pertinents à donner. Du coup, voila le rythme de la prépa :

Dans un gros livret, toutes les règles de bases étaient rédigées et nous étions censés les connaitre (et les entendre) parfaitement.
Durant le cour, nous étudions plusieurs petits passages (de 2 à 12 mesures) d'un compositeur ou de l'autre. Réalisation personnelle, puis correction du prof puis réalisation au piano et enfin découverte de la version originale. Oui, parce que ce qui est génial, c'est que parfois le compositeur a "fait des fautes"... qu'il ne faut pas reproduire, même s'il faut garder son esprit.

Par semaine, on a fait au minimum un long texte de chaque compositeurs (un de Schubert et un de Clerambault donc). J'aimais assez l'aller retour entre deux styles, ça aérait les oreilles... les premières réalisations me prenaient dans les 15h pour arriver vers 6h en fin d'année. Encore une fois la répétition mécanique permet de trouver des réflexes et de gagner du temps.

On a également fait quelques versions pour s'entrainer uniquement aux caractéristiques de l'instrumentation : comment écrire pour deux pianos, connaitre parfaitement ses caractéristiques et celles de son jeu par ex.

Si vous êtes intéressés par les cours d'écriture Montéclair/Clerambault, contactez moi en mp.

(la suite, dans le prochain message !)


Dernière édition par Guilhem le Dim 9 Oct 2016 - 18:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
netsehou
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 34
Localisation : Puy de Dôme 63
Emploi : Public
Loisirs : Aller en Afrique............
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Ven 27 Juin 2014 - 13:35

Merci à toi de partager ton expérience et surtout de ces conseils pratiques qui, j'espère aideront les futurs candidats ! Bravo pour ta réussite également !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenico

avatar

Masculin
Nombre de messages : 513
Age : 38
Localisation : Drôme : Valence - Romans
Emploi : Musicien - Trompettiste - Professeur - Chef d'Orchestre
Loisirs : Musique - Mac - HomeCiné - Jeux vidéos - Cuisine - Faire des pizze - Japanimation
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Sam 28 Juin 2014 - 9:49

Super témoignage et supers conseils en effet !!

Merci à toi et félicitation pour tout !!

Suis dég, suis pas passé à 0,3 de la barre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilhem

avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2014

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Mar 1 Juil 2014 - 15:19

ORAL

Très concrètement, au vu du rapport coeff écrit/oral, les écrits font une première sélection et c'est lors des oraux que l'on obtient l'agreg ou pas. Même avec des notes très limites à l'écrit, on peu brillamment remonter le tout à l'oral. Il y a certains points qui sont communs avec toutes les épreuves et sur lesquels il me semble nécessaire, voir primordial, d'insister :


être "Agregatif"

Que l'on apprécie le fait ou pas, vous vous présentez à un concours pour obtenir le titre de fonctionnaire de catégorie A+... Haut-fonctionnaire officieux et tout le tralala. Donc, oui, très certainement, vous vous en fichez, très certainement, sur les quatre membres de jury, un des maitres de conf s'en fiche aussi, mais peut etre pas tous les autres, inspecteurs compris.

Donc, il y a une "attitude" de futurs agrégés à avoir lors des épreuves, j'en suis persuadé. On ne panique pas devant un lecteur cd qui ne s'ouvre pas, on re-essaie, puis on demande aux membres du jury au cas où. Calme, concentré, en tant que musicien chevronné, on maitrise le tract et la confrontation public! (au moins pendant les 20 min. de passage, après, on va pleurer dehors comme tout le monde Razz). On ralentit nos gestes, on assume nos bêtises (stylos qui tombent, feuilles de notes perdus) avec concentration et une minuscule pointe d'humour. Attention à ne pas franchir la barrière du flegme et du détachement provocateur.

On reste toujours DANS l'épreuve : pas de "ça je l'ai déjà dit", "là j'ai plus le temps", m'enfin ça vous le savez", "je suis pas sur que ça ça soit demandé".

Faites abstraction du contexte lors des épreuves musicales, au maximum. N'hésitez pas à prendre une dizaine de secondes en vous asseyant au piano ou face au corps. Je l'ai fait (gros stress pour accompagnement), je me suis assis, et j'ai respiré pendant 15 interminables secondes. Je suis certain que ça ne m'a pas desservi, au contraire. Les membres du jury ont eu le temps de finir ce qu'ils faisaient (manip' de papier...) et le silence a précédé la musique. Idem à la fin, un peu tremblotant, je me suis levé du tabouret 10 secondes après la dernière note.

Pour les habits, il y a de tout : du jeans basket (dont le porteur a d'ailleurs eu l'agreg) au costume complet (chemise, veston, cravate, veste). Si ces deux extrêmes me semblent limites ou ridicules, je ne suis pas sur que le jury y attache une grande importance, tant que la décence et la propreté sont de mises.

Par contre, NOUS on peut y attacher de l'importance (bon, moi en tout cas). Un collègue est venu avec chemise blanche+veste parce que c'était sa tenue de concert (pianiste) et que c'est le vêtement dans lequel il se sentait le mieux. Le gars qui était en costard complet avait pas l'air particulièrement à l'aise. Pour ma part, j'ai pris pantalon noir et chemise colorée (bleu et gris clair) pour être à l'aise tout en étant "officiel".


Et enfin, le mental : n'hésitez pas, gonflez vous à bloc, vous avez des sacrés carences et des grosses qualités; ok. Le jury va juger votre "niveau" en quelques dizaines de minutes, il peut donc s'apercevoir du pire comme du meilleur. Si vous êtes persuadé que le meilleur est majoritaire, vous le montrerez ! Allez ! c'est le moment de sortir ce que vous avez dans le ventre, crénom ! vous serez humble et ouvert à l'infini le lendemain de l'épreuve, pour le moment, soyez grandiose !


Des jurys

Beaucoup de questions se posent sur ces membres de jury (du moins la première année). Qui sont-ils ? comment vont ils nous traiter ? etc.

Entre deux révisions, rien ne vous empêche de faire un tour sur le rapport du jury et googliser ce beau monde. Je crois que ça sert à rien... mais pour moi, de savoir qu'ils étaient profs au collège, ou maitre de conf spé de telle matière ou encore inspecteur à telle académie, ça les a rendu plus humains - et moins flippants.

L'expérience est très certainement différente pour chacun, toutefois j'ai trouvé les membres du jury relativement prévenants et agréables (hormis une exception). Certains camarades s'offusquaient que certains jury s'endorment... c'est jamais contre le candidat hein ! pas personnellement. Disons qu'ils sont certainement le reflet de ce qu'on renvoie, et ça vous le savez si vous avez déjà été jury qq part. Si le candidat est angoissé, ça les stresse, s'il est mou, ça les endort, s'il est très présent... ça les maintient (presque) éveillé, s'il est arrogant, ça donne envie de le "casser" meme si ce qui dit est très bien, s'il est tout gentil et hésitant, ça donne envie de l'aider et de l'encourager sans que la note suive forcément...


De la théatralité

Il faut être théâtral ! c'est une scène face à un public qui nous note. Des choristes de l'épreuve de choeur nous ont raconté que dès l'entrée du candidat en salle et sa prise d'espace, ils arrivaient à avoir une idée de sa note. Tenez vous droit, parlez clairement, voix placée, haute et intelligible. Choisissez tout vos termes sans prendre de risques inconsidérés. Assumez vos accents régionaux, un moyen de plus de se distinguer des concurrents Very Happy

Regardez les jurys droits dans les yeux, tous un par un. J'ai constaté qu'ils tiennent le regard les 5 premières minutes, puis après ils doivent considérer qu'on "sait faire ça" et se plongent dans leur feuille ou ne regardent que par intermittence.

Attitude de base de choriste : les fesses au rebord de la chaise, le dos surtout pas appuyé contre le dossier, les bras sur la table, les mains en évidence et si possible actives.

Mise en scène (dans toutes les épreuves) : quelques secondes de silence avant de donner un exemple chanté et de jouer du piano, fade in et fade out incontournable pour la manip audio, un extrait audio ne dure pas 5 secondes (même pour montrer un accord) mais de minimum 30 s. pour permettre au jury de rentrer dedans - et vous faire souffler un peu.




Dernière édition par Guilhem le Mar 8 Juil 2014 - 9:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
logann

avatar

Masculin
Nombre de messages : 532
Age : 28
Localisation : Ploudalmézeau, Finistère (29)
Emploi : Education Musicale
Date d'inscription : 26/06/2010

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Mar 1 Juil 2014 - 16:57

Guilhem a écrit:

Très certainement le maitre de conf en ethnomusicologie s'en fiche aussi

Oh qu'il est pas beau le cliché  Laughing  Et pourquoi le monsieur ne pourrait pas être spécialiste d'ethnomusicologie et accorder une importance à l'attitude ou l'apparence de l'agrégatif ?  Laughing

Mis à part ça, je suis d'accord avec toi sur l'importance des rapports de jury, et avec certains autres de tes conseils également.

Je rajouterai le fait d'assister aux épreuves (mais peut-être que tu l'as dit également plus haut) : on peut assister aux épreuves des autres candidats, l'année où on passe mais aussi les années précédentes quand on s'y prépare. Il suffit de venir en début de matinée ou début d'après-midi, de s'inscrire au secrétariat d'accueil, et l'on peut assister à une ou toutes les épreuves dans la salle d'examen. Rien ne remplace le fait de voir en direct comment ça se passe  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musique-saintjo.com
Guilhem

avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2014

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Mar 1 Juil 2014 - 17:15


Logann a écrit:

Oh qu'il est pas beau le cliché  Laughing  Et pourquoi le monsieur ne pourrait pas être spécialiste d'ethnomusicologie et accorder une importance à l'attitude ou l'apparence de l'agrégatif ?  Laughing

Absolument cliché Very Happy désolé, je me regrette et présente mes excuses à tous les ethno Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natali

avatar

Féminin
Nombre de messages : 417
Age : 32
Localisation : Ch'nord
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Ven 4 Juil 2014 - 22:22

Merci pour tes précieux conseils Guilhem.
J'y étais aussi mais ai obtenu des notes loin d'être à la hauteur de mes espérances... J'avoue que j'ai du mal à comprendre ce qui cloche. Il n'y a pas de formation dans mon académie et je me tâte à aller à la Sorbonne l'an prochain. J'ai très envie de suivre des "vrais" cours avec des "vrais" profs mais l'aspect financier (train + inscription à la fac) risque bien d'être délirant et le jeu n'en vaut à mon avis pas la chandelle. Je crois que ça va encore se terminer en prépa CNED cette affaire. J'ai cependant demandé et obtenu un emploi du temps sur 2 jours (lundi / mardi, je serai à mi-temps) et me laisse l'été pour réfléchir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenico

avatar

Masculin
Nombre de messages : 513
Age : 38
Localisation : Drôme : Valence - Romans
Emploi : Musicien - Trompettiste - Professeur - Chef d'Orchestre
Loisirs : Musique - Mac - HomeCiné - Jeux vidéos - Cuisine - Faire des pizze - Japanimation
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Sam 5 Juil 2014 - 6:36

être admissible est déjà une petite victoire Natali, je te dis bravo !!
je n'ai pas encore passé ce cap là .... grrrrr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natali

avatar

Féminin
Nombre de messages : 417
Age : 32
Localisation : Ch'nord
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Sam 5 Juil 2014 - 6:55

C'est ma bonne oreille qui me fait passer le cap de l'écrit à chaque fois. D'ailleurs je réussis à être admissible à l'externe et pas à l'interne ! Mes notes de dissert' et écriture sont loin d'être aussi bonnes qu'à l'épreuve technique Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenico

avatar

Masculin
Nombre de messages : 513
Age : 38
Localisation : Drôme : Valence - Romans
Emploi : Musicien - Trompettiste - Professeur - Chef d'Orchestre
Loisirs : Musique - Mac - HomeCiné - Jeux vidéos - Cuisine - Faire des pizze - Japanimation
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Sam 5 Juil 2014 - 7:16

Comme quoi tous les profils sont là ...
moi oreille en carton !!

suis arrivé à 0,3 du seuil de l'interne... !!!
dég !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
netsehou
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 34
Localisation : Puy de Dôme 63
Emploi : Public
Loisirs : Aller en Afrique............
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Lun 7 Juil 2014 - 14:38

Courage, l'an prochain c'est votre tour. La dissert c'est de la méthode : comment mettre en avant vos connaissances.

Pour ce qui est de la tenue, je pense qu'une tenue soignée permet de se donner aussi la posture du futur enseignant et je crois, qu'un des membres du jury en prend note.

En ce qui concerne les jurys, j'ai eu droit à un coup de téléphone pendant ma leçon et la membre du jury m'a dit, je réponds, continuez..... donc il faut être prêt à tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilhem

avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2014

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Mar 8 Juil 2014 - 9:48

COMMENTAIRE D'ÉCOUTE - coef 1 - 20min de prépa / 10min d'oral+10min de questions

Comme le dit Danièle Pistone, l'épreuve de commentaire d'écoute est peut etre la plus "belle" et la plus difficile. Belle, parce qu'en 2fois20minutes, le candidats doit écouter, analyser, relever, organiser, problématiser, rédiger puis présenter, chanter/jouer, proposer, défendre et soutenir une musique non identifiée. Difficile parce que les oeuvres présentées/présentables couvrent l'ensemble de l'histoire occidentale, populaire et savante + extraoccidentale. Il y a à peu près 2/3 d'oeuvres dites classiques et un tiers restant comprenant la musique populaire (Pink Floyd) et des oeuvres extraocc.


une chose pratique, c'est que la préparation est assez "simple", du moins en terme de moyen. Il suffit d'avoir internet, youtube et voili. Lancez une recherche autour de Berlioz par exemple, puis cliquez au hasard à la fin de l'oeuvre. Je faisais seul des sessions avec juste 10 minutes par oeuvre, c'est assez sympa vu que, dans le bouillon de culture de youtube, on peut vraiment tomber sur tout et n'importe quoi ! excellente préparation.

En Prépa, les profs ont mis l'accent sur trois choses :

- la structure, il FAUT donner une structure de l'oeuvre nette et claire. Sans lettres fourre-tout (partie A, B, C....) mais avec des termes adaptés (séquences, première partie, période, etc.) et le nom de la forme le cas échéant ( Rondo, durchkomp, canon). C'est une des premières choses qu'ils conseillent d'exposer.

- Le parcours tonal, il FAUT donner le parcours tonal. Tonalité/mode initial, parcours tonal si on baigne dans du classique/romantique, échelle d'hauteurs pour le MA, polarité, textures, matières pour le contempo...

Personnellement, je suis hautement incapable de vous donner un parcours tonal complet en une écoute. plutot en 8... mais certains y arrivent très bien !

- "L'histoire" ou plutot l'angle d'approche/accorche. Il ne nous est pas demandé de tout entendre et de tout transcrire pour le jouer. Nous devons relever les moments pertinents et construire une présentation autour d'éléments particulièrement pertinents. Qu'est ce qui est particulier dans cet oeuvre ? si c'est une sonate, qu'est ce qu'il y a de particulier en elle ? si vous ne trouvez rien de particulier, qu'en est il de son interprétation, de son enregistrement ? Il faut synthétiser nos relevés musicaux (techniques, écriture, style...) pour parler d'esthétique musicale (et éventuellement, lier ce geste esthétique à un compositeur)

Le jour de l'épreuve.... on croise les doigts tant c'est le hasard qui peut décider de notre réussite à cette épreuve. Des collègues sont tombés sur un madrigal de Monteverdi, un morceau de Bruckner mais arrangé pour ensemble de sax (!!), une oeuvre néo-classique portant à confusion, du gamelan, une passacaille pour cordes, un air d'opéra contemporain....

Pour ma part, je me considère comme particulièrement veinard (par rapport à ce que j'avais révisé). Je suis tombé sur une oeuvre tripartite pour 6 voix d'hommes a capella qui commençait sur "Sanctus"... Pas de piège donc à priori ! Le mode était Dorien, avec à coup sur un changement en milieu d'oeuvre mais impossible de la trouver. Extrêmement contrapuntique, avec des canons et tout, je suis parti sur l'histoire suivante : la spatialisation dans l'écriture contrapuntique de la fin XVI. J'ai parlé de spatia dans l'écriture, dans la structure et bien sur dans l'espace en concluant que c'était du Cyprien de Rore ou un autre compositeur de l'école vénitienne. J'ai chanté 3 têtes de thèmes et n'ai pas touché au piano durant les 7 minutes de l'exposé.

Les jurés m'ont bien écouté puis ont posé pleins de questions dont trois que j'avais préparé tant elles étaient inévitables. J'avais fait des fiches dessus et le fait de savoir cela par coeur a été un gain de temps ouf.
"Vous avez parlé de mode Dorien, est ce que vous pouvez développer ? - un mode est une échelle d'hauteur, le dorien est caractérisé par tels intervalles, gnagnagna..."
"Vous nous avez dit que le chant s'inscrivait dans une messe, pouvez vous nous en parler ? - la messe catholique est constituée de l'ordinaire et du propre, eux même constitué de l'introit, kyrie... etc"
"Vous avez cité l'école vénitienne, pouvez vous nous citer d'autres compositeurs ou oeuvres ? - blablabla de Willaert à Monteverdi... merci les fiches"

Puis vient une série de questions qui m'a "recentré" sur l'oeuvre. Après quelques questions techniques (le rythme, la particularité de l'écriture), un d'eux m'a dit : "Au vu des nouveaux éléments que vous venez de déduire, peut etre pouvez vous re-situer ce sanctus." (je l'aurai pas fait de moi-même, mais si tu insistes) : "ha ben oui, c'est plutot du GP Palestrina parce que blablablablabla"




DIRECTION DE CHOEUR - coef 1 - 30min de prépa / 20min de passage

3 éléments à préparer sérieusement :
- le déchiffrage rapide
- la lecture de partition à 4 voix
- la direction

/déchiffrage vocal: sur n'importe quelle partition, n'importe quelle voix, chanter avec piano puis a capella. Là encore, c'est comme pour le solfège, c'est par la pratique constante et journalière que les résultats viennent. L'idée est de pouvoir chanter correctement une voix face au choeur alors qu'on a pas eu le temps de la lire en loge.

/lecture de partition, ou encore s'aiguiser l'oreille harmonique. Hormis des exercices terriblement solfégiques, il est tout aussi conseillé de multiplier les écoutes d'oeuvres courtes à 4 voix avec partitions. Cette pratique, en plus d'être agréable, apporte un peu de répertoire et multiplient les chances de tomber sur un morceau que l'on connait.

/Direction de choeur... alors là, le sujet est tellement vaste ! que dire hormis pratiquer pratiquer pratiquer, le plus possible, en classe, en chorale amateur... si vous n'avez pas d'humains consentants sous la main, le travail sur partitions avec ou sans enregistrement est aussi intéressant. Les automatismes s'acquièrent par répétition.
Ensuite il est essentiel de se confronter à un choeur, voir comment nous réagissons face à eux, avoir si possible un partenaire qui apporte un regard extérieur. En tout cas, au niveau de l'attitude, je me rappelle les profs de prépa nous rappeler qu'il ne fallait jamais reculer face au choeur (bien placer le pupitre au milieu, si besoin est : avancer), lacher la partition des yeux le plus possible pour créer un contact visuel/musical avec le choeur.

/L'épreuve : au niveau du choix des oeuvres, j'ai cru comprendre que l'éclectisme domine ! Madrigaux, chorals, chants pop espagnol, extraits de messe, compositeurs connus et franchement méconnus... Du Josquin Desprez incontournable qui côtoie Haydn Michel (le frère...)
Les choristes sont de bons lecteurs et il y avait de jolis voix, toutefois les enharmonies de mon texte de passage les ont tous réfrigérés. Ils sont par contre plein d'entrain et, comme on nous l'a maintes fois répétés, ils sont "de notre coté" - ils veulent aider le candidat ! Enfin, à moins que celui ci ne soit agressif je suppose.

L'idée est de "faire de la musique"... pour ce qui est de notre passage face aux jurys, on a entendu différents avis : essayer de faire toute la partition coute que coute, s'attarder à l'extrême quitte à ne faire que les premières phrases mais de manière impeccables, etc. Je ne suis pas sur qu'il y ait une bonne et unique formule, mais plutôt que c'est en fonction du texte que l'on décidera quel est le niveau d'exigence que l'on souhaite et en fonction du niveau des choristes, quel est la vitesse d'apprentissage. Bien que l'on puisse expliquer brièvement au choriste ce qu'on va faire, ne pas oublier qu'il est très malvenu de communiquer avec le jury durant cet épreuve.

Enfin, l'ultime conseil qui vaut également hors concours : parler le moins possible !



Dernière édition par Guilhem le Jeu 10 Juil 2014 - 8:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
netsehou
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 34
Localisation : Puy de Dôme 63
Emploi : Public
Loisirs : Aller en Afrique............
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Mer 9 Juil 2014 - 10:42

Pas de panique à ceux qui vont lire..... donner le parcours tonal n'est absolument pas essentiel pour le commentaire d'écoute et la forme non plus je pense.

Par contre, il faut absolument avoir une problématique pour organiser les idées.... par exemple autour de la dramaturgie de l'extrait, rupture-continuité... qui permettent de regrouper ce que l'on entend et du coup, d'arriver à resituer dans l'histoire et dans l'espace l'extrait. Il est évident que pour une forme sonate, le parcours tonal peut être intéressant pour la gestion des tensions-détentes.

Et non !!!!!!!!!!!!!!!!! Rarement d'échelle de hauteur en ethno... bon courage pour entendre l'échelle équihexatonique des xylophones Fang ! lol Ce n'est pas souvent un élément pertinent pour les tenants de la tradition.

Tout est question de dosage et d'équilibre je pense et surtout d'organisation des idées. La forme est parfois intéressante, parfois pas du tout... ne jamais s'imposer de contraintes c'est la règle.

Un bon exercice d'entrainement c'est d'écouter radio classique, sans savoir l'auteur et d'arriver en une écoute à trouver un mini plan avec 3 idées par parties et savoir en gros situer l'extrait et hop, à la fin, on a la réponse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenico

avatar

Masculin
Nombre de messages : 513
Age : 38
Localisation : Drôme : Valence - Romans
Emploi : Musicien - Trompettiste - Professeur - Chef d'Orchestre
Loisirs : Musique - Mac - HomeCiné - Jeux vidéos - Cuisine - Faire des pizze - Japanimation
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Jeu 10 Juil 2014 - 13:31

France musique, on est sur d'avoir la référence, en fin d'extrait. Radio classique, c'est moins le cas !

:-)

Reste à connaître le nombre de postes offerts en 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
netsehou
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 34
Localisation : Puy de Dôme 63
Emploi : Public
Loisirs : Aller en Afrique............
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Dim 13 Juil 2014 - 20:08

Exact ! Allez, courage, on y croit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
line b

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 38
Localisation : luxembourg
Emploi : prof lycée français Luxembourg
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Dim 31 Aoû 2014 - 23:26

Merci beaucoup Guilhem pour tous ces précieux conseils et félicitations pour cette belle réussite !

Je vais tenter l'agreg cette année mais pas de préparation dans le coin donc je vais devoir me rendre à Paris 2 jours par semaine, en espérant que ça me soit vraiment profitable !
Un peu stressant au bout de 10 ans de se remettre à l'écriture et aux disserts, mais bon, belle aventure néanmoins qui m'attend, j'en suis sûre, même si je la passe en 2, ou 3 ans .... voire 4 ... ( si plus, je me poserais des questions Smile ).

Belle trouvaille que ce forum, tout de même Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
billthechief

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 41
Localisation : angers
Emploi : prof certifié musique
Date d'inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Lun 1 Sep 2014 - 6:49

Merci Guilhem pour ce précieux retour d'expérience. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nolivier

avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 31
Localisation : Toulouse
Emploi : Professeur d'éducation musicale
Loisirs : Famille
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   Mer 17 Sep 2014 - 7:44

Merci !!!!! Exactement ce qu'il me fallait pour bien débuter l'année et me dire que...je suis déà en retard !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils, trucs et astuces pour préparer l'Agrégation !
» Trucs et astuces pour la PMA
» Trucs et astuces pour avoir des échantillons gratuits
» Lauréat du Capes : le report de stage pour préparer l'agrégation est-il de droit ?
» Mise en disponibilité après un M2 pour préparer l'agrégation ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des profs d'éducation musicale :: CONCOURS AGREGATION :: Généralités-
Sauter vers: