Le forum des profs d'éducation musicale

Forum dédié aux professeurs d'éducation musicale et aux candidats aux concours
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Instrumentiste en reconversion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier45



Nombre de messages : 3
Age : 41
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Instrumentiste en reconversion   Lun 9 Juin 2014 - 15:57

Bonjour tout le monde !

Au cours de ma vie j'ai connu pas de remises en question, et arrivé à 38 ans je songe à m'orienter vers l'enseignement, vu que de toute manière j'ai toujours aimé enseigner. J'ai eu une vie de violoncelliste professionnel (comme on dit ...) bien rempli: beaucoup d'orchestre (dans certaines formations bien connues que je ne nommerai pas ici   Wink , de la musique de chambre, des voyages, de l'enseignement en école de musique (instrument et aussi solfège)

A cause de certaines circonstances, j'ai du faire le point sur ma vie, et je songe fortement au CAPES de prof de musique. Je me suis dit "Pourquoi pas, après tout".

J'ai fait faire les équivalences de mon diplôme le plus haut ("Post-grade" de Manhattan School of Music) - ce qui me fait bien un Master 2 en France.

J'ai regardé les épreuves du CAPES, eh bien je pense qu'il faudrait que je bosse sérieusement. Je pense que c'est abordable, mais je dois préparer, réviser mes cours d'harmonie, etc .....  même si par nature, j'ai le métier de musicien dans la peau (culture musicale +++)  Je crois qu'il y aurait du boulot, je ne me sens pas me lancer comme ça dans les épreuves. Finalement, comme pas mal de musiciens, on néglige souvent la partie "intellectuelle" pendant les études au conservatoire. Ou on "croit" qu'on la néglige ... parce qu'on sait pas mal de choses quand même !

J'ai vu qu'il y a une épreuve où il faut pousser la chansonnette en s'accompagnant au piano ? Mon Dieu ... je n'ai jamais fait ça de ma vie  Laughing  ça doit demander de s'exercer, après tout j'avais fait 3 ans de piano, enfant.

Est-ce que d'autres que moi ont connu ma situation ? Que pensez-vous d'une reconversion comme ça ?

Question très importante: comment me préparer sérieusement au CAPES alors que j'ai déjà l'équivalence officielle d'un Master 2 ? Quelle est la meilleure méthode ?

Merci d'avance pour vos encouragements, mon esprit est passé par pas mal de phases ces dernières années, je vous le dis .......

Sinon, je me réoriente vers le concours d'instit, qui m'attire aussi, mais bon, je suis quand même congénitalement musicien, nom d'un chien !!  cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
netsehou
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 1297
Age : 33
Localisation : Puy de Dôme 63
Emploi : Public
Loisirs : Aller en Afrique............
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Instrumentiste en reconversion   Mar 10 Juin 2014 - 18:32

Salut à toi.... bon courage pour cette reconversion.
Malgré ton M2, il faudra en passer par le concours si tu souhaites une titularisation officielle. Pour la préparation, chacun son truc, certains le font à distance, d'autres à l'université et d'autres mélange ces deux formations avec des cours en conservatoire pour compléter leurs apprentissages... à toi de choisir en fonction de ton rythme et de tes envies de travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier45



Nombre de messages : 3
Age : 41
Date d'inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: Instrumentiste en reconversion   Jeu 12 Juin 2014 - 9:41

Honnêtement, en fait je me pose encore des questions sur le métier même. Je me suis inscrit pour faire des vacations dans le privé catholique sous contrat. Il y aura des journées de formation, et tout ça me permettra de voir si ce métier me plaît.

J'aimerais avoir des retours de professeurs: comment se passent les cours, comment voyez-vous le métier ? Concrètement, je crains que les élèves se fichent complètement des cours de musique. Je me souviens au collège, c'était vraiment le cours dont tout le monde se foutait (sauf moi qui cartonnait bien sûr  Wink  )   Ah les fameux cours de flûte à bec en plastique !! .....
Des profs exprimaient explicitement leur sentiment à propos des cours d'éducation musicale, disant clairement que c'était inutile.
Quelle attitude ont les élèves ?
Perso je crois naturellement beaucoup au pouvoir de l'éducation musicale: ouverture, curiosité, posture, concentration, raisonnement, écoute ...  

Pensez-vous que le public auquel on s'adresse conditionne partiellement la qualité du cours ? Est-ce au prof de trouver le "truc" pour capter les élèves, en marge du programme scolaire ?

Je redoute aussi de devoir faire chanter des "chansons actuelles"; je ne les trouve que trop rarement d'un intérêt musicale probant.

Bref, j'hésite avec le métier d'instit , dans les nouveaux programmes du concours on peut choisir l'éducation musicale comme option principale (j'ai cru comprendre qu'il n'y avait plus que 3 matières au concours: français, maths et l'option dossier professionnel)  Et je me dis que les prendre au berceau serait plus efficace et plus intéressant, leur inculquant une sensibilité à la belle musique très tôt.

BREF ! Que pensez-vous de mes interrogations ? J'imagine qu'elles ont été partagées par pas mal de profs de ce forum à un moment ou un autre. J'ai un choix de vie à faire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
netsehou
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 1297
Age : 33
Localisation : Puy de Dôme 63
Emploi : Public
Loisirs : Aller en Afrique............
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: Instrumentiste en reconversion   Jeu 12 Juin 2014 - 11:02

Nous nous sommes tous posés beaucoup de questions et je crois que l'on s'en pose toujours beaucoup...
Je pense qu'il faut avant tout que tu réfléchisses à ce que tu as envie d'enseigner et pour qui. Le collège et le primaire ça n'a rien à voir. On ne voit les élèves qu'une heure semaine alors que le prof des écoles passe toute l'année avec. Alors forcément, le relationnel est très différent.
Je crois que si tu as envie de donner le gout à la musique aux élèves, ton enseignement sera à la hauteur. Et effectivement, il y a des profs blasés mais il y a aussi beaucoup de profs qui croient en leur métier, en leurs envies pour leurs élèves...
Après, n'hésites pas à essayer de demander à aller voir des cours, perso, j'ai souvent des gens qui viennent dans mes classes pour jeter un oeil. Mais sache que chaque collège est différent, chaque prof et chaque salle est différente, es élèves aussi et c'est la somme des individualités qui font que les cours fonctionnent plus ou moins bien. Après, il ne faut pas rêver, il y a de tout partout, les élèves qui n'en ont rien à faire existent aussi !
Bon courage pour tes réflexions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babyboom



Nombre de messages : 16
Age : 35
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Instrumentiste en reconversion   Lun 16 Juin 2014 - 5:32

Le public n'est pas du tout le même que l'on rencontre dans les écoles de musique. Comme dit netsehou, les élèves qui n'en n'ont rien à faire existent et j'ajouterais sont nombreux. La façon d'enseigner n'est pas du tout la même, et ce qu'on enseigne est complètement différent.... Renseigne-toi
Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clagaebellysance



Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 38
Localisation : académie de Limoges
Emploi : bah heuuuu...
Loisirs : musique, musique et puis tout le reste :)
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Instrumentiste en reconversion   Lun 16 Juin 2014 - 10:01

Bonjour Xavier!

Bonne idée de commencer par des vacations, ça te donnera une idée de ce qui t'attend. Encore que, dans un institut catholique, ça devrait être assez simple, ça l'est beaucoup moins dans la plupart des collèges!

Il faut bien saisir la différence entre EN et conservatoire, le public est complètement différent et les élèves n'ont pas tous envie d'être convaincus de la beauté de la musique "classique" (on a beau essayer de leur "apprendre à tirer parti de leur subjectivité plutôt que d'en rester dépendant" ça reste souvent de la musique de vieux sic désolée je suis dans mes oraux Very Happy). D'autre part, tu as sans doute eu l'habitude de donner des cours individuels d'instruments, le contexte est là encore tout autre!

Concernant la préparation, je l'ai faite par le CNED et surtout par moi même, lire les rapports de jury pour les épreuves écrites (pour l'oral, c'est autre chose...) est une mine d'information (tant pour connaître les attentes du jury, que les écueils à éviter).

Je suis surprise du pont qui existe entre le "conservatoire" et la formation fac, elle est à sens unique...

Bon courage, j'ai beau eu être admissible du 1er coup et même bi-admissible, les écrits sont vraiment éprouvants (les oraux je ne sais pas encore Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gesualdo
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 2250
Age : 35
Localisation : Essonne
Emploi : Certifié éducation musicale
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Instrumentiste en reconversion   Mer 18 Juin 2014 - 8:54

Perso, j'ai commencé ce métier avec beaucoup d'idéaux et la certitude que j'allais élever au top niveau mes élèves. Dès la deuxième année, j'ai revu mes ambitions à la baisse, mais cela ne m'empêche pas d'exercer avec un immense plaisir. Je trouve, au contraire, que peu d'élèves s'en fichent à partir du moment où l'on est justes, exigeants, compatissants avec les méritants, bienveillants, et que le cours se passe dans une certaine bonne humeur. Oui, il peut y avoir des classes pénibles, mais la personnalité de l'enseignant, le contenu de son cours, et l'ambiance de travail diffusée en classe (bonnes habitudes, rester très cohérent) tire la matière vers le top de la reconnaissance des élèves. Je garde un souvenir ému d'un collège de Grigny (un des publics les plus défavorisés du 91), où mes élèves, de la 6ème à la 4ème, chantaient avec passion des mélodies de Fauré, Milhaud ou Haendel. Mais il ne faut pas faire que ça, c'est donnant-donnant.
Bon courage pour ton choix.

_________________
TZR, just do it !

La dictature, c'est : ferme ta gueule, la démocratie c'est : cause toujours... (Coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://educationmusicale.jimdo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Instrumentiste en reconversion   Aujourd'hui à 10:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Instrumentiste en reconversion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Instrumentiste en reconversion
» besoin d'aide !! : gestion de classe / reconversion
» Reconversion professionnelle
» instit en reconversion
» Questions reconversion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des profs d'éducation musicale :: CONCOURS CAPES :: Généralités-
Sauter vers: